Plusieurs gouvernements provinciaux de Chine ont publié leurs objectifs de croissance économique pour 2021, allant au-delà de 6%.

Centre ville de Shanghai

Cependant, des conseillers politiques affirment que, comme en 2020, il est peu probable que le gouvernement central se fixe un objectif national pour l’année, a rapporté le South China Morning Post.

Le pouvoir central a déclaré que l’économie chinoise avait progressé de 2,3% en 2020 et qu’elle maintiendrait ses politiques de soutien pour garantir une croissance à un niveau raisonnable en 2021.

Lire aussi : La croissance de la Chine « devrait atteindre le taux d’avant » Covid-19

Les autorités du Guangdong, la plus grande économie provinciale de Chine, ont déclaré qu’elles avaient fixé un objectif de croissance «supérieure à 6%» pour 2021, contre un objectif d’environ 6% pour l’année précédente, a rapporté le SCMP.

La province chinoise du Guangdong, plus grande économie provinciale de Chine, a ciblé une croissance économique de plus de 6% cette année, a annoncé le gouverneur Ma Xingrui.

La province a enregistré en 2020 une croissance de son PIB de 2,3% pour dépasser 11.000 milliards de yuans (1530 milliards d’euros), a déclaré Ma Xingrui, lors de la présentation du rapport d’activité du gouvernement lors de la session annuelle de l’organe législatif provincial.

« Le volume de son PIB reste au premier rang des régions de niveau provincial de la Chine », a ajouté ce dernier. Selon le rapport du gouvernement, le Guangdong, centre manufacturier et acteur de premier plan du commerce extérieur du pays, a réussi à reprendre la production et les affaires après l’épidémie de COVID-19, tout en contrôlant la résurgence de cas sporadiques.

Après avoir atteint une croissance du PIB de 1,7% en 2020 malgré l’impact de l’épidémie de COVID-19, Shanghai a fixé son objectif de croissance du PIB pour 2021 à plus de 6%.

Haikou, capitale de l’île de Hainan

Lors de la session annuelle de l’Assemblée populaire municipale de Shanghai, le maire Gong Zheng a déclaré que bien que le PIB de la ville ait chuté de 6,7% au premier trimestre de 2020, Shanghai a réussi à accélérer la reprise économique trimestre après trimestre.

Son PIB a diminué de 0,3% au cours des trois premiers trimestres de 2020 par rapport à la même période en 2019, selon les données publiées en octobre dernier par le Bureau municipal des statistiques de Shanghai.

D’après Gong Zheng, Shanghai vise à atteindre une croissance du PIB de plus de 6% cette année, avec une hausse des prix à la consommation d’environ 2,5%.

Beijing a aussi publié des objectifs de croissance de «plus de 6%» pour 2021, après avoir visé de la même manière «environ 6%» pour 2020.

À Hainan, province insulaire que le gouvernement central a désignée pour devenir un port de libre-échange comme Hong Kong, a déclaré que sa croissance économique serait «d’au moins 10%» en 2021, contre «environ 6,5%» pour 2020. La province de Hainan prévoit aussi de devenir un centre international de consommation touristique au cours des cinq prochaines années.