Les routes spectaculaires de Chine

par | Mai 12, 2021 | Destinations, DOSSIERS

En octobre 1988, la Shanghai-Jiading Expressway, première autoroute de Chine continentale était officiellement ouverte à la circulation. Après avoir franchi cette étape importante, le réseau autoroutier chinois a connu un développement accéléré. Aujourd’hui, la Chine compte sur un réseau autoroutier de plus de 160 000 km, ce qui la place au premier rang mondial dans ce domaine.

La première autoroute de Chine continentale – l’autoroute Shanghai-Jiading

Le tronçon à grande vitesse de l’autoroute Shanghai-Jiading s’étire sur une longueur totale de 15,9 km du sud du centre-ville de Shanghai jusqu’au district de Jiading. Cette autoroute représente 56 % du trafic de passagers et de marchandises sur la route Huyi entre la zone urbaine et le district de Jiading. Elle constitue un bon modèle pour la construction d’autoroutes dans d’autres villes de Chine.

Pont-Hong-Kong-Zhuhai-Macao

La plus achalandée – l’autoroute Pékin-Hong Kong-Macao

L’autoroute Pékin-Hong Kong-Macao, qui s’étend sur plus de 2 285 km, part de la capitale chinoise et rejoint les régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao. L’autoroute surnommée « Golden Channel » est l’artère de circulation nord-sud la plus achalandée en Chine. Elle traverse certaines des régions les plus développées sur le plan économique.

La plus longue – l’autoroute Lianyungang-Khorgos

L’autoroute Lianyungang-Khorgos est ouverte à la circulation depuis e 31 décembre 2014. Elle compte 4 395 km au total et s’étend de la côte est de la province du Jiangsu jusqu’à la frontière ouest de la région autonome ouïgoure du Xinjiang. Elle porte le titre de « plus longue autoroute de Chine » et constitue une artère routière importante de la nouvelle route de la soie.

Grâce à cette autoroute qui traverse des plaines, des montagnes, des plateaux et des déserts, un camion de marchandises en partance de Lianyungang peut rejoindre l’Europe en 10 jours. Par voie maritime, le trajet du même point de départ à la même destination prendrait 45 jours.

Le trajet de l’autoroute Lianyungang-Khorgos est parsemé de trésors culturels. Elle compte 24 sites touristiques nationaux de cote 5A le long de son parcours, notamment le site de l’armée de terre cuite, les grottes de Longmen et le temple Shaolin, ce qui en fait un excellent choix pour un voyage en voiture.

Autoroute Pékin-Urumqi

La plus longue voie rapide traversant un désert – l’autoroute Pékin-Urumqi

L’autoroute Pékin-Urumqi, d’une longueur totale de 2 540 km, traverse cinq provinces, municipalités et régions autonomes. Il s’agit de l’itinéraire le plus rapide entre Khorgos, dans la région du Xinjiang au nord-ouest de la Chine, et la ville portuaire de Tianjin au nord. Le tronçon de 930 km de l’autoroute Beijing-Urumqi en Mongolie intérieure est situé dans une zone désertique, ce qui en fait la plus longue route traversant un désert au monde.

La construction la plus difficile – l’autoroute Shanghai-Chongqing

L’autoroute Shanghai-Chongqing, qui s’étend sur 1 768 km, a été ouverte à la circulation en 2010. Il s’agit de la première voie rapide de Chine construite dans la région du delta du Yangzi jiang. Le tronçon traverse la province centrale du Hubei et a une altitude moyenne de 1 100 mètres. Les conditions géologiques complexes ont rendu la construction de cette autoroute extrêmement difficile. L’autoroute Shanghai-Chongqing a permis de raccourcir de trois jours à seulement 17 heures le transport des ingrédients nécessaires à la préparation de fondue chinoise depuis la municipalité de Chongqing, dans le sud-ouest du pays, jusqu’à Shanghai, sur la côte est de la Chine.

L’autoroute ayant reçu la plus haute distinction – l’autoroute Jing-Wu-Huang (Chang)

L’autoroute Jing-Wu-Huang (Chang) s’étend sur 152 km. Cette autoroute en forme de Y relie les trois provinces orientales du Jiangxi, d’Anhui et du Zhejiang. Bien que la route ne soit pas longue, son parcours regorge de paysages naturels et de biens culturels. Les ingénieurs ont éloigné le tracé de la route des villages anciens, des rivières et des habitats d’oiseaux rares, et les centaines de camphriers centenaires qui bordent la route n’ont pas été endommagés. Cela lui a permis de recevoir le prix Zhan Tianyou, le plus prestigieux prix en génie civil de Chine.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :