L’écosystème des startups chinoises, qui a produit plusieurs entreprises de renommée mondiale, a récemment fait l’actualité sur l’impact des réglementations gouvernementales sur le marché du capital-risque (VC).

Cependant, la Chine a connu un premier trimestre 2021 assez bon malgré les conditions incertaines dues à la pandémie de Covid-19 et aux bouleversements réglementaires.

Aujourd’hui, GlobalData, l’une des principales sociétés de données et d’analyse, révèle que les startups chinoises ont levé le montant de financement en capital-risque le plus élevé de tous les pays d’Asie-Pacifique (APAC) de janvier à juillet 2021.

Une analyse de la base de données des accords financiers de GlobalData montre qu’un total de 2 246 accords de financement par capital-risque a été annoncé en Chine entre janvier et juillet 2021, tandis que la valeur totale de financement divulguée de ces accords s’élevait à 52,8 milliards de dollars (47,5 milliards d’euros).

Le mois de juillet a été marqué par une baisse de la valeur du financement par capital de risque après la croissance de juin, ce qui représente une amélioration après deux mois consécutifs de baisse.

L’activité de financement par capital de risque en termes de volume a également présenté une tendance incohérente.

Aurojyoti Bose, analyste principal chez GlobalData, a expliqué que «bien que les investisseurs adoptent une approche prudente et que l’activité des transactions soit restée volatile pendant la majeure partie de la période, la Chine a réussi à assister à l’annonce de certaines transactions importantes, ce qui lui a permis d’enregistrer une valeur de financement cumulée importante».

Certains des accords de financement par capital-risque notables annoncés au cours de la période en Chine comprennent

  • un capital de 1,5 milliard de dollars levé par Horizon Robotics,
  • un capital de 750 millions de dollars levé par Beijing Shihui Technology,
  • un financement de 700 millions de dollars levé par Beijing Wusi Chuangxiang Technology,
  • un financement de 700 millions de dollars levé par Dingdong Maicai
  • un financement de 600 millions de dollars US levé par Qingju.

Pour Aurojyoti Bose, «la Chine reste le deuxième marché mondial pour les investissements en capital-risque après les États-Unis. Le déclin enregistré au cours de certains mois n’a pas pu l’empêcher de maintenir sa domination dans le paysage de financement APAC VC. Il est intéressant de noter que la levée de capitaux par les startups dans aucun autre pays de la région n’est proche de ce que les startups chinoises avaient levé entre janvier et juillet 2021».