Tous les vols internationaux à destination de Beijing vont être déroutés vers d’autres aéroports chinois à compter du 23 mars, a annoncé l’administration de l’aviation civile chinoise (CAAC).

Le but est de procéder à de premiers contrôles sanitaires des voyageurs souhaitant se rendre dans la capitale. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la lutte menée par la Chine contre les cas de contamination au coronavirus importés de l’étranger.

Ces cas importés laissent craindre une deuxième vague de l’épidémie apparue en décembre 2019 dernier dans le pays avant de se propager à travers le monde. D’ailleurs, la Commission nationale de la santé a fait état ces derniers jours d’un nombre record de cas importés. Sur les 46 nouveaux cas rapportés le 22 mars par la commission, tous sauf un sont des cas importés.

Dans un communiqué, la CAAC indique que les vols internationaux en direction de Pékin seront déroutés vers douze autres aéroports désignés, où les passagers seront examinés. Les passagers étant jugés sans risque seront alors autorisés à remonter dans l’avion pour rejoindre la capitale.