Le 1er Forum sur l’économie spatiale de Chine a eu lieu à Beijing, le 16 juin en présence des membres du gouvernement, des scientifiques, des ingénieurs et des entrepreneurs, dans le but de trouver les moyens de développer l’économie spatiale en Chine, à des fins économique et commerciale.

L’économie spatiale est devenue au cours des années un secteur d’activité relativement prospère, car le secteur ouvre de nombreux débouchés aux acteurs économiques. Bien que son poids dans le PIB reste faible, il est stratégique pour la Chine. Récemment, le secteur se réorganise, pour répondre aux besoins du programme spatial et au tournant économique de la Chine, centré désormais vers la demande intérieure.

Pour Tian Yulong, ingénieur en chef de l’Administration d’État pour la Science, la Technologie et l’Industrie de la Défense nationale (SASTIND), « une grande partie des accomplissements de la Chine en termes de technologie et d’infrastructures aérospatiales étaient prêts à connaître un développement orienté vers une utilisation commerciale ».

Ainsi, près de 2’000 technologies en provenance du secteur aérospatial sont actuellement utilisées dans diverses industries, et 880 nouveaux matériaux ont été développés, grâce à la technologie aérospatiale. Les autorités veulent que l’ensemble des nouvelles technologies développées dans le secteur s’adresse également au grand public.

Raison pour laquelle, le gouvernement accélère la coopération entre les forces armées et les entreprises, afin de « partager leurs ressources spatiales« , a déclaré Tian Yulong, également secrétaire général de l’Agence spatiale chinoise (CNSA).

D’ici 2020, les projets aérospatiaux, tels que les programmes de vols spatiaux habités, les sondes lunaires, le système BeiDou de navigation par satellite, le programme Gaofen de satellite d’observation seront terminés, engageant de fait la commercialisation de certains d’entre eux. D’ailleurs, le programme d’exploration de Mars est prévu pour débuter au alentour de 2020.

Les institutions compétentes vont renforcer l’utilisation commerciale des satellites de télédétection et fournir de meilleurs services au public, ont annoncé les autorités lors du Forum. A cette occasion, les participants ont réaffirmé que les initiatives du gouvernement, comme Internet Plus, Made in China 2025 et Une ceinture et une route, soutiennent « le développement de l’économie spatiale ».

Par ailleurs, le gouvernement a signé une centaine d’accords de coopération dans ce secteur avec plus de 30 pays, ce qui « fournira un environnement favorable pour le développement de l’économie aérospatiale en Chine », a déclaré Tian Yulong.