Un expert scientifique de Beijing, a affirmé que le séquençage du génome de la souche de coronavirus qui a provoqué une nouvelle flambée de Covid-19 à Beijing, plus précisément du marché de Xinfadi, montre qu’elle est originaire d’Europe.

Yang Peng, chercheur du Centre pour la prévention et le contrôle des maladies (CDC) de Beijing, a déclaré que le virus trouvé sur les échantillons du marché était lié aux souches que la Chine avait détectées sur des cas importés de Covid-19.

« Le séquençage du génome a montré que cette souche de coronavirus venait d’Europe », a assuré ce dernier lors d’une interview sur CCTV. Il a souligné que la source exacte du virus de Covid-19 était toujours en cours de recherche, ajoutant qu’on ne savait toujours pas comment le virus était entré sur le marché.

« Il existe deux théories principales sur la façon dont le virus est entré sur le marché de Xinfadi. La première serait via des fruits de mer ou de la viande contaminés importés de l’étranger qui auraient ensuite infecté les personnes qui sont entrées en contact avec ces produits », a expliqué Yang Peng.

L’autre hypothèse émise par le scientifique est que le Covid-19 serait arrivé sur le marché via des personnes et se serait propagé par le biais de sécrétions telles– que la toux et les éternuements, ce qui aurait également pu transférer le virus sur les fruits de mer ou la viande.

Une enquête épidémiologique sur les cas précoces et les cas clés de Covid-19 va être effectuée, ainsi que d’autres tests sur la souche de virus trouvée dans le foyer de contagion de Xinfadi.

Le district de Fengtai à Beijing effectuera aussi des tests d’acides nucléiques sur plus de 46 000 habitants vivant dans des communautés proches du marché de Xinfadi, où 51 cas confirmés de Covid-19 ont été retrouvés, ont déclaré des responsables gouvernementaux.

Ces derniers ont indiqué le 14 juin dans la journée que 394 contacts étroits liés au marché de Xinfadi avaient été suivis, dont 242 provenant du district de Fengtai.