Les gouvernements mauricien et chinois ont conclu un protocole d’accord le 2 février 2018, visant à élaborer un cadre politique et institutionnel permettant un partage d’expertise concernant les micros, petites et moyennes entreprises (MPME).

En Chine, les MPME représentent plus de 98% du total des entreprises du pays et contribuent à 60% du PIB, et fournissent également 75% des possibilités d’emploi urbain du pays, a expliqué le ministre chinois du département d’État de l’Industrie et du Commerce de Chine, Zhang Mao.

Pour Sunil Bholah, ministre des PME, ces PMPME ont un rôle important à jouer dans le développement économique du pays : « on souhaite collaborer avec la Chine afin de tirer les bienfaits nécessaires au développement des PME et des coopératives à Maurice ».

D’autant que « les MPME en Chine ont généralement des fondements solides pour l’innovation et elles sont relativement bien intégrées dans les flux commerciaux mondiaux.  D’ailleurs, le  gouvernement chinois est venu de l’avant avec une série de mesures de soutien aux MPME, ainsi qu’aux start-ups ».

Cet accord permettra la tenue de réunions, d’ateliers de travail et de conférences, afin de débattre des sujets communs et notamment l’expertise de cadres ou d’experts, comme le souhaite le ministre mauricien. Les autorités de l’île souhaitent tirer avantage de cette collaboration afin d’accroitre l’attractivité des PME mauriciennes à l’île Maurice.

De son côté, Zhang Mao a indiqué au Défi Média Group, dans une interview, que la signature de ce protocole d’accord permettra « le développement personnel des entrepreneurs. Nous comptons organiser des visites de cadres et d’experts pour former les entrepreneurs existants et les start-ups ».

Ce dernier compte également consolider les relations commerciales et économiques entre les deux pays. D’autant plus que l’île Maurice est devenue en quelques années la nouvelle plateforme commerciales et financières de la Chine en Afrique. Porte ouverte vers le continent africain, elle permet à la Chine d’accéder plus facilement et rapidement à certains marchés.