L’industrie de l’intelligence artificielle (IA) a représenté 51 milliards de yuans (6,75 milliards d’euros) en Chine à la fin de l’année 2019, le nombre d’entreprises d’IA en Chine a dépassé les 2.600.

Wang Zhijun, vice-ministre de l’Industrie et des Technologies de l’information, a expliqué que « l’industrie chinoise de l’IA fait preuve d’une capacité d’innovation plus forte, avec des technologies appliquées de classe mondiale, notamment la reconnaissance d’image et la reconnaissance vocale ».

Ce dernier s’est exprimé lors de la 2020 Smart China Expo Online qui s’est tenue dans la municipalité chinoise de Chongqing (sud-ouest).

« La technologie intelligente a connu des applications plus rapides dans la fabrication, le transport, les soins de santé, l’éducation, et d’autres domaines », a-t-il indiqué.

Ce dernier a expliqué que de nombreux produits basés sur l’IA comme les robots et les systèmes de mesure de la température, « ont joué un rôle actif dans la prévention de la propagation du nouveau coronavirus. »

D’ailleurs en 2017, le gouvernement chinois s’est engagé à dépenser 200 milliards de dollars (180 mds €), soit en moyenne 15 milliards par année, d’ici 2030, afin de développer l’IA dans le pays et de devenir leader mondial de ce secteur.

Pour réaliser son ambition, la Chine a construit à Beijing un vaste parc technologique de 2,2 milliards de dollars. Ce parc abrite 400 entreprises liées au développement de l’IA et génère déjà des revenus annuels de 7,7 milliards de dollars.

Pour Gilles Vandal, professeur émérite à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke, « en recourant à l’IA et en misant sur une technologie de pointe, Beijing espère donc poursuivre le miracle économique chinois. En ce sens, les dirigeants chinois font un calcul exactement à l’opposé de beaucoup de dirigeants occidentaux. Le gouvernement chinois ne semble pas craindre les pertes d’emplois que l’IA va entraîner ni les inégalités de revenus que celle-ci risque de provoquer. Il croit que les bénéfices vont dépasser les inconvénients ».