Alain Ng Lan Kong et Clark Akoy, today innovation means China!

Changer l’emplacement d’une école vieille de 85 ans, faisant 5 étages et pesant quelque 7,600 tonnes pour la fixer 200 pieds plus loin sur son nouvel emplacement ; construire un hôpital de 1000 lits en une semaine à Wuhan pour accueillir les patients Wuhanais ayant été testés positifs à la pandémie Covid 19 en mars dernier ; relier deux lignes de chemin de fer séparées sur une distance d’une cinquantaine de mètres par le biais d’un tunnel préfabriqué expressément aménagé en un jour au lieu et place d’un passage à niveau, seule la Chine de Xi Jinping peut réaliser de tels exploits! Comme quoi impossible n’est pas Chinois!

Comment veux-tu que les 1,4 milliard de Chinois de l’Empire du Milieu et les 50 millions de Chinois de la diaspora chinoise éparpillés aux quatre coins du monde ne soient pas fiers d’un tel exploit à la chinoise! Le président américain, Donald Trump a beau mené la guerre commerciale et économique contre la Chine, mais « at the end of the day », le temps joue en faveur de la Chine.

« Zhong guo zheng qilai » (la Chine est debout), cette phrase prémonitoire que prononça le Père de la 2eme Révolution chinoise, Mao Zedong, du haut de la Tribune de la Place Tien An Men le 1er octobre 1949, garde son importance, à plus forte raison quand un pays prend en main son propre destin!

Comme quoi, comme le prophétisait plus de deux siècles auparavant Napoléon Bonaparte: « la Chine est un géante qui dort. Ne la réveillez pas! Le jour qu’elle réveille, elle ébranlera le monde! » En 2049 pour les 100 ans de la Révolution chinoise, je ne serai pas de ce monde, mais le monde, pour sûr, vivra à l’heure chinoise! Aussi le monde, surtout l’Occident, doit apprendre à vivre avec cette réalité!

Roland Tsang Kwai Kew