Le président sénégalais, Macky Sall, a souhaité que la Chine «amplifie» son soutien au développement du continent africain. Egalement, président du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), Macky Sall va participer au 11ème Sommet du G20, prévu les 4 et 5 septembre à Hangzhou.

« La Chine est très présente dans les fonds d’investissement et d’autres mécanismes de financement du développement des pays africains« , proposant que la Chine soit présente en Afrique « d’une autre façon, c’est-à-dire au-delà du prêt« .

Il a souhaité une participation plus active des entreprises chinoises afin qu’elles participent à « la gestion des concessions ». « Ce qui va se traduire par une présence plus longue en Afrique. Je pense que la Chine est sur le droit chemin » dans le cadre du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), a-t-il ajouté.

La Chine « a déjà donné la preuve de ce qu’elle pouvait faire avec l’Afrique. Nous attendons simplement qu’elle maintienne la même cadence et même qu’elle puisse l’amplifier au regard de l’attente très importante du continent », a indiqué le président sénégalais.

Le président Macky Sall souhaite que la Chine se concentre sur le financement des infrastructures, notamment les autoroutes et le chemin de fer, secteur primordial au Sénégal.

« Nous poursuivons les efforts sur les autoroutes, sur le ferroviaire, parce que c’est devenu un secteur vital pour l’économie du Sénégal. Nous aurions aimé que sur ces deux domaines la Chine puisse concentrer davantage d’efforts et des moyens financiers« , a-t-il indiqué lors d’un entretien accordé à l’agence de presse Xinhua, à Dakar

« Le focus, c’est les infrastructures de communication, les routes, les chemins de fer et les ports également. Ce sont les grands projets sur lesquels nous aimerions travailler avec la Chine et, à travers ces mécanismes, accélérer notre politique de croissance et d’émergence économique« , a-t-il insisté.