Pour le site Zhenai.com, un célibataire, ayant un revenu mensuel de 8’000 yuans (1076,71 euros), est qualifié pour avoir le statut du « Célibataire d’or », selon l’enquête menée par le plus important site de rencontres.

L’enquête menée auprès de 100’000 membres inscrits sur site, 4’555 ont répondu à questionnaires sur le salaire, le lieu de résidence, les habitudes de consommation, …

Les résultats publiés avant le 11 novembre, la date de la « Journée des célibataires« , montrent que plus de la moitié des sondés touchent chaque mois, entre 3’000 (390 €) et 5’000 yuans (650 €). Un tiers d’entre eux ne peut pas se permettre de dépenser de 5’000 à 8’000 yuans par mois (1040€).

Seul 10% des personnes interrogées sont qualifiées de « Célibataires d’or« , et résident principalement à Shanghai, puis Beijing, Shenzhen, Hangzhou et Guangzhou. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes, d’après l’enquête, révélant qu’elles accordent priorise le statut économique, lors de rencontres.

Parmi elles, 80% acceptent un profil d’homme dont le salaire est d’au moins 5’000 yuans pour faire connaissance lors d’un premier rendez-vous. Mais, 67% d’entre elles souhaitent que leurs futurs époux gagnent de 5’000 à 10’000 yuans (1’300€), alors que 25% attendent encore plus. A contrario, plus de 80% des hommes ont peu ou pas d’exigences sur les salaires de leurs partenaires.

L’étude a également montré « une attitude plus amicale » envers les personnes divorcées, avec plus de 70% des hommes déclarant ne pas se soucier de ce détail. D’autant plus que le nombre de divorce ne cesse de croître, passant de 2,68 millions en 2010 à 3,637 millions de couples divorcés.

Pour éviter tout désaccord et divorce, 73% des sondés sont prêts à tenter une « union d’essai » avant de s’engager. 80% des hommes pensent qu’il s’agit d’une étape nécessaire, alors que 40% des femmes sont plus réticents à une cohabitation avant le mariage.