Le gouvernement a atteint son objectif de réduction de ses émissions d’intensité de carbone par unité de PIB, mais des efforts restent à faire pour réduire les émissions de carbone par habitant.

D’après un rapport du Centre national de télédétection du ministère des Sciences et technologies, l’intensité en carbone en 2017, mesurée en kg de carbone émis pour produire 1 dollar de PIB, était inférieure de 46% à celle de 2005.

Cela a permis aux autorités chinoises d’atteindre son objectif de 2009 de réduction des émissions de carbone de 40 à 45% d’ici 2020. Ces données proviennent du rapport 2018 sur la détection de l’environnement écologique dans le monde, publié par le centre.

Le secteur des énergies renouvelables a également permis d’économiser 425 millions de tonnes de gaz carbonique émis en 2017. Selon Wang Qi’an, directeur du Centre de télédétection, «le gouvernement chinois a réussi à ralentir son taux d’émissions de carbone et à respecter son engagement envers le monde».

Cependant, malgré cette diminution progressive, le niveau d’intensité de carbone reste supérieur à celui des pays développés. La Chine émet 0,25 kg de carbone par dollar de PIB en 2016, contre 0,08 pour les Etats-Unis et 0,06 kg pour les 28 pays de l’Union européenne, au cours de la même période.

Le rapport a également révélé que la Chine, suivie des États-Unis, se classaient parmi les principaux pays émetteurs de carbone du monde, avec une production d’environ 2,77 et 1,45 milliard de tonnes respectivement en 2016.

Les États-Unis sont aussi le plus grand émetteur de carbone du monde en termes d’émissions moyennes par personne, avec environ 4,5 tonnes métriques par personne en 2016, contre 2 tonnes pour la Chine, 1,9 pour l’Union européenne et 0,5 tonnes pour l’Inde.

La moyenne mondiale est de 1,3 tonne par personne. «La Chine aura besoin de davantage d’innovations technologiques, ainsi que de changer ses structures industrielles et énergétiques pour améliorer son efficacité énergétique», a indiqué Wang Qi’an.

À la fin de 2017, la capacité de production d’énergie renouvelable de la Chine avait atteint 650 millions de kilowatts et le ratio d’énergie non-fossile dans la structure énergétique nationale était d’environ 13,8%, se rapprochant de l’objectif de 15% fixé pour 2020, a encore indiqué le rapport.