Dans le but de devenir leader mondial dans le secteur de l’Intelligence Artificielle, 17 secteurs prioritaires ont été identifiés par le gouvernement, tels que les véhicules autonomes ou les robots de service.

D’ici 2030, la Chine compte devenir leader du secteur avec une industrie nationale estimée à 150 milliards de dollars. Pour cela, le gouvernement souhaite rattraper les Etats-Unis dès 2020.

Afin d’atteindre ces objectifs, le Ministère chinois de l’Industrie et des Technologies Informatiques (MIIT) a identifié 17 secteurs prioritaires pour le développement de l’intelligence artificielle : les véhicules autonomes, les drones intelligents, les puces de réseaux de neurones, les robots de services ou encore les robots industriels.

Des entreprises privées et des institutions de recherche triées sur le volet ont été invitées à diriger des projets spécifiques et à définir des objectifs à court terme à atteindre d’ici 2020.

Le gouvernement souhaite ainsi allier le secteur public et le secteur privé pour rattraper son retard, et accélérer la l’intégration de l’industrie de l’IA à l’économie nationale.

Ainsi, dès 2020, la Chine espère que ses robots de service intelligents et ses robots industriels seront capables de percevoir leur environnement, d’interagir de façon naturelle, d’apprendre de manière autonome et de collaborer avec les humains.

La Chine, prochain leader de l’intelligence artificielle