Yang Xiaorong, ambassadrice de Chine à Madagascar, a annoncé la mise en place d’un centre de médecine traditionnelle chinoise à Madagascar, lors de la cérémonie de signature du protocole d’accord sur sa mise en place, à Antananarivo.

« Ce centre de médecine est une coopération entre l’Hôpital de médecine chinoise de la province de Gansu de Chine et le Centre Hospitalier Universitaire d’Anosiala de Madagascar« , a déclaré Yang Xiaorong.

« La partie chinoise enverra un groupe d’experts chinois qui va effectuer les consultations de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) avec les matériels, équipements et médicaments offerts par la Chine et assurer la formation et l’orientation du personnel concerné médical du CHU d’Anosiala de Madagascar« , a-t-elle ajouté.

De son côté, le ministre malgache de la Santé publique, Julio Rakotonirina, a indiqué que son ministère « est reconnaissant de votre contribution dans les actions de promotion de la santé et en particulier dans l’implantation de ce centre de médecine traditionnelle chinoise à Madagascar ».

Pour lui, « il est important de souligner que le respect de la santé publique malagasy est de vigueur ». D’ailleurs, la médecine traditionnelle est déjà présente dans le pays. Ainsi, l’acupuncture et la moxibustion ont été mis en place dans divers centres médicaux de Madagascar tels que l’hôpital d’Anosiala.

« La MTC a été progressivement acceptée par les populations malgaches« , a indiqué l’ambassadrice, qui a souligné que « la réalisation du Centre de MTC peut permettre au public malgache de mieux connaître l’essence de médecine traditionnelle chinoise, permettre à l’hôpital d’offrir un service médical ».