Sélectionner une page

CULTURE,Hong Kong

Pas de Pokemon Go dans les casernes basées à Hong Kong

L’Armée Populaire de Libération (APL) a interdit de jouer aux chasseurs de « monstres de poche » dans ses casernes basées à Hong Kong, alors que le jeu Pokemon Go est actuellement lancé ans l’île.

7 millions d’habitants ont les yeux rivés sur leurs smartphone à la recherche des « monstres de poche » (Pokemon vient de « pocket monsters« ) dans les lieux publics de l’île. Le but est de capturer des créatures virtuelles cachées dans le monde réel via une application ludique.

Face à la déferlante Pokémon Go dans le monde et à Hong Kong, l’APL a averti qu’il n’y aurait pas de ce jeu  dans ses casernes. « Les casernes sont des zones interdites aux termes de la loi hongkongaise. Sans autorisation du commandement, personne ne peut entrer dans les zones interdites« , a déclaré un porte-parole.

De son côté, la police hongkongaise a indiqué dans une vidéo publié sur les réseaux sociaux que « lorsque vous capturez des monstres, restez vigilants et conscients de votre environnement ». « Les commissariats de police sont réservés aux gens qui ont besoin des services de la police, les joueurs ne sont pas autorisés à y jouer, soyez un joueur intelligent ».

Le jeu Pokemon Go a été récemment développé dans une quarantaine de pays, créant parfois des incidents, au point que les autorités de plusieurs pays ont émis des recommandations pour traquer en toute sécurité, des Etats-Unis à la Bosnie.

En Chine continentale, pas de Pokémon Go, car l’application nécessite l’utilisation d’un compte Google et de Google Maps, deux services bloqués par la Chine. A contrario, un 1er clone de l’application de Niantic Labs a été mit à disposition.

City Spirits GO, nom traduit en anglais, a tout ou presque pour plaire aux fans de Pokémon GO : un nom similaire, un assortiment de créatures colorées évolutive, un gameplay basé sur la géolocalisation et des batailles contre les autres joueurs.

La grande différence avec Pokémon Go est que City Spirits Go ne prend pas en charge la réalité virtuelle, permettant comme dans l’original de voir apparaître les monstres dans son environnement quotidien.

Recevez la Newsletter

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




La Chine impériale

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :