Alors que certaines entreprises américaines ont décidé de délocaliser leur production dans d’autres pays asiatiques, Harley Seyedin, président de la Chambre de commerce américaine pour le sud de la Chine (AmCham South China), a assuré que « les entreprises américaines restent optimistes quant au marché chinois ».

« Les entreprises américaines en Chine continuent de croître et ont tendance à être rentables. Nous ne voulons certainement pas prendre du retard parce qu’il y a des frictions en cours », a déclaré Harley Seyedin, dans une interview accordée à l’agende de presse Xinhua.

Ce dernier a assuré en marge de la Foire internationale pour l’investissement et le commerce à Xiamen, « personnellement, j’ai l’impression que nous avons toute confiance en l’investissement en Chine ».

Selon une enquête publiée par la chambre, 46% des 240 personnes interrogées considèrent la Chine comme la première destination dans leurs projets d’investissement mondiaux. A l’inverse, 24% considèrent la Chine comme la deuxième ou la troisième priorité.

« Le réinvestissement en Chine en 2019 devrait grimper de 37,9%, atteignant 19,4 milliards de dollars parmi toutes les entreprises membres de l’AmCham South China, alors que le marché de consommation évolue en Chine », a-t-il ajouté.