La Cité des arts et de l’artisanat de Putian, qui abrite plus de 600 entreprises du secteur de l’encens, a enregistré une production totale de plus de six milliards de yuans (environ 865,2 millions de dollars américains), faisant de la ville de Putian, dans la province du Fujian dans l’est de la Chine, l’une des principales plaques tournantes mondiales du bois d’agar et du bois de santal, qui sont les principales matières utilisées dans les œuvres d’art et les produits à base d’encens.

Fort de sa longue tradition d’utilisation et de commerce de l’encens, le district de Licheng de la ville encourage la transformation et la modernisation du secteur de l’art et de l’artisanat.

Les entreprises locales déploient de gros efforts en matière de conception, de traitement et de commercialisation afin d’établir la première plateforme commerciale en ligne et hors ligne consacrée à l’encens du pays, une salle d’exposition sur la culture de l’encens chinois et un centre de production d’encens chinois. Les entreprises s’efforcent également de développer la chaîne industrielle de l’encens, afin de mieux intégrer les produits liés à l’encens au thé, à la méditation, à la musique, à la peinture et à la cuisine.

Un parc industriel de la culture de l’encens est en cours de construction pour soutenir la base artistique et artisanale de Putian. Ce parc industriel vise à intégrer la culture de l’encens aux nouvelles technologies, telles que la réalité virtuelle (VR) et l’intelligence artificielle (IA), à mettre en valeur et à populariser la culture de l’encens, en concevant des « paysages d’encens » pour les touristes, en organisant des échanges et des concours, et en mettant en scène des performances artistiques liées à l’encens.

Il collaborera également avec les industries traditionnelles de Putian, notamment l’industrie de l’or et de la bijouterie et l’industrie de la chaussure, afin de créer une synergie des chaînes industrielles.