Les autorités américaines ont annoncé le rapatriement de 361 pièces de reliques et d’objets d’art chinois vers la Chine, lors d’une cérémonie qui s’est tenue au musée Eiteljorg à Indianapolis.

Ce rapatriement ramènera en Chine le plus important lot de reliques et d’objets d’art des Etats-Unis depuis 2009, lorsque les deux pays ont signé un protocole d’entente visant à renforcer la coopération à cet égard.

Hu Bing, directeur adjoint de l’Administration nationale du patrimoine culturel de Chine, a déclaré que « la Chine appréciait les efforts des Etats-Unis pour restituer ces reliques et espérait renforcer la coopération avec les Etats-Unis en matière de préservation des reliques, de partage d’informations, ainsi que d’échanges interpersonnels ».

Depusi plusieurs années, le gouvernement chinois a mit en place plusieurs mesures afin d’assurer le rapatriement de ces objets d’art et d’histoire. Un site Internet a d’ailleurs été lancé en 2017 pour publier des informations concernant des objets anciens perdus pour aider à les rapatrier de l’étranger.