D’après le Bureau d’Etat des Statistiques, le secteur non manufacturier a crû à un rythme plus lent en février, mais affiche toujours une expansion.

L’indice des directeurs d’achats du secteur non manufacturier s’est établi à 54,3 en février, contre 54,7 en janvier, a annoncé le BES dans un communiqué. Un indice supérieur à 50 indique une expansion, tandis qu’un indice inférieur à 50 signifie une contraction.

Les indices pour les secteurs des transports ferroviaires et aériens, des télécommunications, de la banque et du crédit-bail ont dépassé 55, indiquant une forte croissance des activités. L’activité immobilière a toutefois encore ralenti, avec un sous-indice restant inférieur à 50.

« Le sentiment du marché s’améliore alors que les sous-indices des nouvelles commandes et les attentes des entreprises ont augmenté respectivement de 0,3 et 1,8 point de pourcentage par rapport à janvier, ce qui indique une demande croissante de services », ont précisé les statisticiens.