Le président russe Vladimir Poutine a adressé ses « félicitations les plus chaleureuses » à son homologue chinois Xi Jinping à l’occasion de sa réélection à la tête du Parti communiste chinois, pour un troisième mandat historique.

« Je serai ravi de poursuivre notre dialogue constructif et notre travail commun étroit visant à renforcer les relations de partenariat global et de coopération stratégique entre nos États », a souligné le président russe, cité dans un communiqué du Kremlin, en souhaitant au dirigeant chinois de « nouveaux succès (…), une santé robuste et la prospérité ».

De son côté, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a lui aussi envoyé ses « chaleureuses félicitations » au président chinois Xi Jinping, souhaitant un « plus bel avenir » aux relations bilatérales, rapporte l’agence officielle KCNA.

« Je construirai, avec vous, un plus bel avenir aux relations » entre la Corée du Nord et la Chine « pour satisfaire les exigences de notre époque », a déclaré Kim Jong Un dans ce communiqué publié par l’agence d’Etat de Pyongyang.

Il a également déclaré que le XXème Congrès national du PCC revêtait une importance capitale pour le parti et pour le peuple chinois, selon l’agence de presse Xinhua. Ce congrès permettra de s’unir plus étroitement autour du Comité central du PCC, avec le camarade Xi Jinping comme noyau dirigeant, et de faire avancer le processus historique de renouveau de la nation chinoise sous la bannière de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère.

Kim Jong Un s’est déclaré convaincu que sous la direction de Xi Jinping, le PCC et le peuple chinois maintiendraient et développeraient le socialisme à la chinoise, et remporteraient une glorieuse victoire dans leurs efforts visant à construire un pays socialiste moderne dans tous les domaines.

Il s’est également déclaré disposé à travailler avec Xi Jinping pour « conduire les relations RPDC-Chine vers un avenir meilleur, et promouvoir avec force le développement de la noble cause du socialisme des deux pays ».

Le secrétaire général du Comité central du Parti du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, a félicité Xi Jinping pour sa réélection. Dans son message, il a également félicité le XXe Congrès national du PCC pour son succès, notamment « le développement créatif dans le perfectionnement continu du système théorique du socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère, ainsi que les visions stratégiques et les objectifs et tâches importants fixés par le congrès pour le développement à long terme de la Chine ».

Selon le communiqué publié dans Le Courrier du Vietnam, Nguyên Phu Trong a exprimé sa conviction que sous la direction du Comité central du PCC, Xi Jinping étant le noyau et l’orientation de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère, l’ensemble du Parti et du peuple chinois accompliront certainement les tâches fixées par le Congrès et d’atteindre bientôt l’objectif de réaliser fondamentalement la modernisation socialiste afin de faire de la Chine un grand pays socialiste moderne, prospère, fort, démocratique, civilisé, harmonieux et beau.

Nguyên Phu Trong a également apprécié le bon sentiment et l’attention du dirigeant chinois envers le Vietnam et ses importantes contributions aux relations Vietnam – Chine, au profit des deux peuples.

Il a déclaré attacher toujours une grande importance et être prêt, avec le dirigeant chinois, à diriger tous les niveaux, branches et localités des deux pays pour bien appréhender et bien mettre en œuvre les accords de haut niveau et les perceptions communes, portant ainsi les relations de voisinage amical, de partenariat de coopération stratégique intégrale vers un nouveau sommet stable, sain et durable, répondant aux intérêts fondamentaux et à long terme des deux Partis, des deux pays et des deux peuples, pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement de la région et du monde.

« Je me réjouis de vous revoir bientôt afin que nous puissions approfondir nos discussions sur des questions stratégiques, contribuant à renforcer davantage la confiance politique et définir les grandes orientations pour le développement futur des relations entre les deux pays », a-t-il écrit dans son message.

De son coté, Thongloun Sisoulith, secrétaire général du Comité central du Parti révolutionnaire populaire Lao, a déclaré que depuis le XXème Congrès national du PCC, le Comité central du PCC, avec Xi Jinping en son centre, avait uni et dirigé le peuple chinois en réalisant constamment de nouveaux accomplissements et en faisant glorieusement progresser la cause du socialisme à la chinoise.

Les principales idées et propositions avancées par Xi Jinping, telles que la construction d’une communauté de destin pour l’humanité, l’Initiative « la Ceinture et la Route« , l’Initiative pour le développement mondial et l’Initiative pour la sécurité mondiale, ont été largement reconnues et soutenues par la communauté internationale, et ces propositions ont apporté et continueront à apporter des contributions positives à la paix et au développement à travers le monde, a indiqué Thongloun Sisoulith.

Il s’est déclaré prêt à travailler avec Xi Jinping pour renforcer davantage leur communication stratégique, guider et promouvoir conjointement le développement en profondeur des relations Laos-Chine dans la nouvelle ère, et construire une communauté de destin entre les deux pays, afin d’apporter de nouveaux bénéfices aux deux pays et à leur peuple, et de faire progresser conjointement la noble cause du socialisme.

Dans ses félicitations, le président cubain Miguel Diaz-Canel, qui est également premier secrétaire du Comité central du Parti communiste cubain, s’est déclaré convaincu que sous la direction de Xi Jinping, le PCC et le peuple chinois continueraient à réaliser de nouveaux accomplissements au service du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère.

« Depuis qu’il est à la tête du Comité central du PCC, Xi Jinping a apporté de nombreuses contributions théoriques et pratiques au socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, marquant un important tournant dans l’adaptation du marxisme au contexte chinois et à l’époque », a-t-il affirmé.

Nos deux pays sont des amis, des camarades et des frères, a déclaré Miguel Diaz-Canel, notant que la confiance mutuelle politique, la coopération amicale et la proximité étaient les traits distinctifs des relations entre Cuba et la Chine.

Les relations entre les deux partis, les deux pays et les deux peuples sont exemplaires, a-t-il ajouté. Miguel Diaz-Canel a rappelé qu’il était prêt à travailler avec Xi Jinping pour renforcer sans relâche l’orientation politique de leurs relations bilatérales. Il tient ainsi qu’elles continuent à s’élargir et à s’améliorer, et ce pour but de promouvoir le développement durable des deux pays et le bien-être des deux peuples, ainsi que de contribuer à consolider le processus socialiste mondial pour qu’il soit irréversible et plein de vigueur.