Stéphane Fouassin

Stéphane Fouassin, président de l’IRT

Le président de l’Ile de la Réunion Tourisme (IRT), Stéphane Fouassin, a expliqué quels sont les atouts et les stratégies à venir pour attirer les touristes chinois dans l’île. De nombreuses démarches sont engagées afin de faire promouvoir la destination Réunion et parvenir à « trouver dans un avenir proche tous les leviers possibles pour faciliter l’arrivée de touristes chinois à La Réunion ».

L’ambassadeur de Chine en France, Zhai June, a évoqué dans une interview au JIR, une insuffisance « d’installations touristiques, de capacité hôtelière » dans l’île, pour pouvoir accueillir les touristes chinois, qu’avez-vous prévu pour pallier ce manque de structure ?

La Région Réunion, qui œuvre au développement de grands projets touristiques sur l’île, a permis la création de nombreuses structures. En ayant autorité des fonds de gestion Européens, et notamment émanant du FEDER, elle est un acteur indispensable au développement et au renforcement de la filière touristique.

L’IRT dont les missions sont l’application de la politique Régionale, a mis en place des projets spécifiques à l’accueil de la clientèle chinoise, qui représente un véritable enjeu pour le tourisme à l’échelle locale. Cette clientèle sur l’île voit accroître chaque année son nombre d’arrivée.

Ainsi, pour répondre aux attentes des tours opérateurs chinois et indiens, l’IRT a mis en place depuis un an, la démarche CACI « Certification pour l’Accueil des clientèles Chinoise et Indienne ».

IRTCette démarche qualité étant destinée aux entreprises touristiques locales, et labélisées Qualité Tourisme Île de La Réunion peuvent bénéficier d’un accompagnement spécifique liés aux us et coutumes de ces deux pays.

Ainsi, par le biais d’ateliers de sensibilisation, les professionnels locaux bénéficient d’un accompagnement. Un gage de sécurité pour les clientèles Chinoises (et Indiennes) pour qui les professionnels détenant le certificat CACI s’engagent à mettre en place un accueil personnalisé, en proposant notamment des repas plus adaptés aux habitudes culinaires des clients et à faciliter la communication à travers la traduction des supports de communication et du personnel bilingue.

Les professionnels engagés dans la démarche sont indentifiables grâce à ces logos : « Namasté » et « Ni Hao ».

En termes de projets touristiques destinés à la clientèle chinoise, à ce jour plusieurs sont en cours.

L’année prochaine, l’Hôtel Le Superbe, ouvrira ses portes à Saint-Philippe. Géré par le Groupe Lux, qui a une grande expérience de la clientèle chinoise dans l’océan Indien, ce nouveau produit touristique offrira à une clientèle ciblée haut de gamme, 84 chambres de types Villas, avec des services spécifiques adaptés à la clientèle chinoise.

Quelle stratégie de communication est prévue pour attirer les touristes chinois ?

2irtNous possédons des atouts naturels extraordinaires qui font de notre île, une destination unique !

Pour n’en citer que quelque uns, notre volcan, parmi les plus actifs de la planète ou encore notre flore et notre faune, à l’instar des tortues marines qui vivent dans nos eaux, ou encore des baleines qui chaque année nous font vivre des spectacles majestueux.

Le melting-pot culturel est aussi un argument fort pour notre île. Avec l’importante présence de la communauté chinoise à La Réunion, le pont entre La Chine et nous mérite d’être accentué. Ainsi, pour attirer les touristes, la stratégie mis en place par l’IRT est élaborée en deux temps.

D’une part, il s’agit de faire connaitre, aimer et référencer la destination Réunion auprès des professionnels du tourisme chinois (la destination est à ce jour référencée chez la plupart des TO chinois représentatifs tels que Tuniu, Ctrip,  Jing Jang Tour, CYTS, CIT etc.)

Aussi, il a fallu également favoriser les rencontrer entre les TO et les agents de voyages chinois avec les professionnels hôteliers et les réceptifs locaux lors de l’organisation d’éductours sur l’île, mais aussi lors de roadshow organisés à l’occasion de salons professionnels tels que CITM de Shanghai, COTTM de Beijing ou WTF de Shanghai en mai dernier.

irt2Ces 2 dernières années, des roadshows en présence des professionnels réunionnais ont été organisés à Beijing, Shanghai, Shenzhen, Chengdu et Guangzhou réunissant en moyenne 160 professionnels du tourisme chinois.

Afin de toucher un nombre de professionnels beaucoup plus large sur l’ensemble de la Chine, un E-learning a été lancé en début d’année sur la plateforme Travel Link Daily sur une période de 6 mois. 1’441 agents de voyages ont ainsi suivi cette formation online.

D’autre part, il s’agit de développer la notoriété de l’île auprès du grand public. Pour cela, chaque année l’IRT organise des voyages de presse à destination du grand public chinois. La médiatisation de La Réunion sur le territoire chinois est de plus en plus conséquente, avec en moyenne plus d’une vingtaine de médias par an qui consacrent des sujets sur La Réunion.

De plus, depuis février 2015, l’IRT a fait le lancement d’un blog en chinois ainsi que des pages sur les réseaux Weibo et Wechat.

L’IRT travaille également sur l’organisation de voyages de bloggers et leaders d’opinion. En mai dernier nous avons reçu un groupe de 8 bloggers en partenariat avec le TO Ctrip

irt3A partir de la semaine prochaine, nous recevront une équipe de National Geographic China qui sera accompagnée par la star de la chanson Zhoubi Chand. A l’issu de ce voyage de presse, le magazine fera un dossier spécial de 20 pages sur la destination Réunion.

Le 25 août prochain, ce n’est pas moins de 24 bloggers et leader d’opinions qui sillonneront La Réunion durant une dizaine de jours et qui relayeront l’événement majeur que sera l’éclipse annulaire du 1 er septembre. Cette opération est réalisée en partenariat avec Weibo. Dix grandes marques célèbres en Chine font partie de ce projet dont Ctrip, Qyer, Lonely planet China ….

Du 9 au 12 septembre prochain, l’île de La Réunion sera représentée sur un stand de 300 m² à l’occasion du CTIE China Tourism Industry Exposition à Tianjin. A cette occasion, et dans le cadre du jumelage de La Région Réunion et de la ville de Tianjin, cette opération à vocation touristique, économique et culturelle accueillera la Région Réunion, Nexa, l’Agence Film Réunion, Air Austral, la Réunion des Musées Régionaux (RMR) et l’Île de La Réunion Tourisme (IRT).

La Réunion a tous les atouts pour attirer les touristes chinois : dépaysement, exotisme, romantisme, et culture, cependant en comparaison avec l’île Maurice, où le nombre de touristes chinois est passé de 63’365 en 2014 à 89’585 en 2015, La Réunion attire près de 2’000 touristes seulement (ForwardKeys, 2015), comment expliquez-vous cet écart pour deux territoires aussi proches ?

Délégation de la Région Réunion, présidée par Didier Robert, au Forum d'été de Davos, à Tianjin.

Délégation de la Région Réunion, présidée par Didier Robert, au Forum d’été de Davos, à Tianjin.

1 – La Réunion s’est positionnée depuis seulement quelques années en termes de promotion sur le marché chinois et bénéficie donc d’une notoriété avec une marge de progression.
2 – Une desserte directe vers la Chine sera mis en place au premier semestre 2017. La compagnie aérienne régionale Air Austral assurera cette liaison qui reliera La Réunion à la ville de Canton.
3 – Nous ne proposons pas de formule All Inclusive, afin de rendre la destination au goût de la découverte. En effet, La Réunion, si l’on veut vraiment se donner la peine de la découvrir, il faut privilégier un circuit itinérant et changer d’hôtel régulièrement si l’on veut vraiment apprécier la grande diversité qu’offre l’île.

Il y a de grandes réflexions qui sont en cours afin de trouver dans un avenir proche tous les leviers possibles pour faciliter l’arrivée de touristes chinois à La Réunion. L’exemption sous condition des visas qui a été mise en place en 2014 en fait partie.

La Réunion a-t-elle la capacité de développer un tourisme de luxe, qu’apprécie certains chinois ? D’autant plus que les touristes chinois ont dépensé 1’200 milliards de yuans (165 milliards d’euro) à l’étranger en 2015, et en moyenne 5’400 euros en France (47% directement affecté au shopping).

Notre Luxe à La Réunion, ce sont nos paysages en premier lieu, notre diversité en termes d’activités out-door, de culture, notre accueil et notre gastronomie.

La Réunion bénéficie aussi du rayonnement de notre culture française, une culture appréciée et recherchée par la clientèle chinoise, avec ce plus, spécifique à La Réunion et à sa propre histoire.

Enfin, la nature, les paysages grandioses, l’air frais qu’offre notre île sont les premiers points que recherchent les touristes chinois quand ils viennent sur notre île.