Shanghai cherche des investissements mondiaux à travers des projets d’envergure, dont certains ont été signé pour un montant de 74,9 milliards de dollars (67,41 mds €) lors de la conférence de promotion de l’investissement mondial de Shanghai, qui s’est tenue dans la ville pour la première fois.

Centre ville de Shanghai

Shanghai a lancé de nouveaux programmes de partenariat mondial de placement, alors que les autorités de Shanghai souhaitent ouvrir 14 nouveaux parcs industriels, afin de tirer partie de la stratégie de développement de la Chine intitulée «cinq nouvelles villes». Le but est d’attirer les investissements étrangers et de stimuler l’innovation, ont déclaré les responsables gouvernementaux de Shanghai.

Pour cela, ces derniers ont organisé la conférence de promotion de l’investissement mondial de Shanghai (Shanghai Global Investment Promotion Conference), qui a eu lieu récemment en présence des responsables et les chefs d’entreprise étrangers.

A cette occasion, les participants ont participé à la signature de 216 projets d’investissement évalués à 490 milliards de yuans (74,9 milliards de dollars américains). Pour les autorités de Shanghai, la ville continue ainsi à «attirer les investissements et à s’efforcer de promouvoir un développement économique de haute qualité».

Le premier groupe de dirigeants d’entreprise et d’associations industrielles a été sélectionné à Shanghai pour participer à son plan municipal visant à devenir l’une des principales destinations d’investissement mondiale. Les membres du programme de partenariat mondial présents lors de la «Shanghai Global Investment Promotion Conference», ont expliqué qu’ils allaient lancer d’autres projets d’envergures ainsi que différents plans de développement industriel.

Pour le maire de Shanghai, Gong Zheng, les partenaires étrangers deviendront des ambassadeurs de la ville de Shanghai, et participeront ainsi activement à l’attractivité de la cité, en attirant les «meilleurs investisseurs et les meilleures ressources».

Présent à la Conférence,  Michael Diekmann d’Allianz SE, Stephen Schwarzman de Blackstone, Zhang Lei de Hillhouse Capitale et Shen Nanpeng de Sequoia Capitale  sont devenus les  principaux partenaires de la «Shanghai Global Investment Promotion Conference» 2021. Ils ont déjà apporté des investissements à Shanghai, notamment Sequoia Capital qui a investi 18,5 milliards de yuans (2,4 mds €) à Shanghai en 2020.

Six autres entreprises industrielles du programme sont SEMI pour la chaîne d’approvisionnement en produits électroniques et la chaîne d’approvisionnement en Chine pour les entreprises publiques, l’Association Chine-Europe pour la coopération technique et économique, ainsi que PWC, CBRE et Cushman & Waketfield.

SEMI, qui a occupé le premier salon semi-conducteur de Chine, aide au développement de l’industrie des semi-conducteurs chinois et stimule la coopération internationale, selon les autorités de Shanghai.

Ainsi, les 216 projets signés le 7 avril couvrent trois industries stratégiques pour la transformation numérique de Shanghai : circuits intégrés, intelligence artificielle et bio-médicament. Ils comprennent aussi une nouvelle installation de production de vaccins Covid-19, le nouveau siège de Bilibili, un parc de matériaux d’électronique pour soutenir l’industrie de la puce domestique, une vallée 5G avec diverses applications industrielles, et un projet de développement intelligent de la conduite automobile basée sur l’intelligence artificielle.

Shanghai compte ouvrir 14 nouveaux parcs industriels, couvrant la conception des puces, des matériaux avancés, un port de données, des robots et de l’aérospatiale, soit un total de 40 parcs.

Pour le développement de l’économie numérique, Shanghai abrite désormais des géants tels que Pinduoduo, Rouge et Hellobike, menant à de nouveaux canaux tels que le paiement de tiers et les eSports.

Avec un environnement commercial amélioré et un soutien aux politiques de la ville, Shanghai est devenu le siège régional des géants tels que Bilibili, Meitua et Byditedance. Huawei et NetEase ont beaucoup investi à Shanghai récemment – 7 milliards de yuans et 5 milliards de yuans respectivement – selon la Commission d’économie et d’informatisation de Shanghai.

«Shanghai continuera à ouvrir son marché pour stimuler l’économie numérique, à destination principalement des services de personnes âgées, des soins de santé publique et de l’éducation», a déclaré Qiu Wei, responsable de la Division des logiciels et des services d’information de la Commission.