Près de 38.000 professionnels de la santé de quinze régions de niveau provincial sont arrivés à Shanghai ces derniers jours pour aider face à la Covid-19, alors que Shanghai fait face à une résurgence de l’épidémie de COVID-19 qui affecte le centre financier de la Chine.

« Plus de 11.000 membres du personnel médical ont pris en charge le travail dans les hôpitaux temporaires, et plus de 23.000 autres ont pour mission de collecter des échantillons d’acide nucléique », a déclaré Jiao Yahui, une haute responsable de la Commission national de la santé. En outre, près de 4.000 personnes ont été envoyées pour aider au travail dans le laboratoire de dépistage de la Covid-19.

DES MILLIERS DE PROFESSIONNELS ARRIVES A SHANGHAI

Cliquez sur l’image pour accéder à notre Édition spéciale!

Le 3 avril, des milliers de professionnels de santé venus de régions telles que Tianjin et les provinces du Hubei, du Jiangxi et du Shandong sont arrivés dans la mégapole de 25 millions d’habitants.

« Les 30 membres de notre équipe se sont portés volontaires pour ce travail. Nombre d’entre eux avaient participé à la lutte contre l’épidémie au Hubei », a indiqué Hao Shu’an, directeur d’une équipe médicale venant de l’arrondissement de Jinnan, à Tianjin.

« Certaines équipes médicales sont déjà au travail dans des hôpitaux temporaires et sont prêtes à accueillir des cas légers et des porteurs asymptomatiques », selon la commission municipale de la santé de Shanghai.

D’ailleurs, plus de 650 professionnels de santé venus de la province de l’Anhui travaillent avec une équipe médicale locale dans un hôpital temporaire de 2.700 lits dans l’arrondissement de Chongming. L’hôpital a commencé à recevoir le premier groupe de 1.300 cas légers et de porteurs asymptomatiques dimanche soir.

ÉVITER LA PÉNURIE ALIMENTAIRE

Les autorités et les fournisseurs à Shanghai ont indiqué assuré « l’approvisionnement en produits quotidiens pour les résidents alors que la mégapole, avec une population de plus de 24 millions d’habitants, a commencé une gestion fermée temporaire en deux phases afin de contenir la récente résurgence d’infections de la Covid-19 ».

Les autorités de Shanghai tentent d’augmenter les sources d’approvisionnement et de se coordonner avec les fournisseurs, dans le but d’élargir les canaux d’acquisition. Elles souhaitent stimuler l’approvisionnement sur le marché, ont déclaré les autorités locales lors d’une conférence de presse.

Des entrepôts temporaires de légumes ont été mis en place pour un stockage supplémentaire dans la ville et les entrepôts existants renforcent leur capacité à livrer les marchandises.

Les autorités de Shanghai ont également délivré des laissez-passer aux entreprises de logistique pour faciliter la livraison vers les zones en gestion fermée.

DES TESTS EFFECTUÉS EN MASSE

Dans le même temps, Shanghai a effectué des tests antigènes et des tests d’acide nucléique à l’échelle de la ville dans le cadre des efforts pour contrôler la récente résurgence des cas de Covid-19 dans la métropole, selon les autorités locales.

Ainsi, des équipes de tests d’acides nucléiques, avec capacité quotidienne de traitement de 2,38 millions de tubes, ont également été mobilisées, a indiqué la commission.

« Les mesures visent à éliminer complètement les risques potentiels, à couper les chaînes de transmission, à contenir la propagation du virus et à réaliser l’objectif dynamique zéro COVID dans les meilleurs délais », a indiqué Wu Qianyu, responsable de la Commission municipale de la santé de Shanghai.