Sinopec Corp. (中国石化 : Zhōngguó shíhuà) est l’une des plus grandes entreprises intégrées d’énergie et de produits chimiques en Chine.

China Petrochemical Corporation (Sinopec Group) a été créé par l’État en juillet 1998 sur la base de l’ancienne China Petrochemical Corporation, et constitué en société à responsabilité limitée en août 2018.

Lire aussi : Sinopec met l’accent sur le renforcement de son image de marque

Ses principales activités comprennent l’exploration et la production, le transport par pipeline et la vente de pétrole et de gaz naturel; la vente, le stockage et le transport de produits pétroliers, de produits pétrochimiques, de produits chimiques du charbon, de fibres synthétiques, d’engrais et d’autres produits chimiques; l’importation et l’exportation de pétrole, de gaz naturel, de produits pétroliers, de produits pétrochimiques et chimiques, et d’autres produits et technologies; et la recherche, le développement et l’application de technologies et d’information.

Sinopec définit sa mission par la phrase « alimenter une belle vie », et ses valeurs fondamentales d’entreprise par « les personnes, la responsabilité, l’intégrité, la précision, l’innovation et les situations qui bénéficient à tous ».

L’entreprise poursuit des stratégies d’orientation axée sur la valeur, de développement axé sur l’innovation, d’allocation intégrée des ressources, de coopération ouverte et de croissance verte et à faibles émissions de carbone, et s’efforce de réaliser sa vision d’entreprise qui consiste à bâtir une société d’énergie et de produits chimiques à l’échelle mondiale.

Lire aussi : Sinopec augmente ses performances et va vers la carboneutralité

En 2019, Zhang Yuzhuo, le président de la China Petroleum & Chemical Corporation, a expliqué au cours de la célébration du 70ème anniversaire de la société, que la société est restée « fidèles à notre mission fondatrice » et malgré des problèmes soulignés par les autorités, a donné « une impulsion pour rechercher des progrès dans la stabilité, prendre des mesures et promouvoir de nouveaux progrès ».

Ce dernier a indiqué que Sinopec a enregistré un chiffre d’affaires de 3 000 milliards de yuans (390 milliards d’euros), soit une augmentation de 2,3% sur un an, un bénéfice total de 100,9 milliards de yuans (13,2 milliards d’euros), une augmentation de 4,3%, un bénéfice net de 79,1 milliards de yuans (10,3 milliards d’euros), en hausse de 9,1%, et un total d’impôts et de frais de 312,2 milliards de yuans (40,6 milliards d’euros).

Cette donnée s’explique par une hausse de la demande intérieure pour le gaz naturel, en raison de la politique du président Xi Jinping qui cherche à augmenter la consommation de gaz naturel et à réduire la dépendance à l’égard du charbon très polluant.

Sinopec a rapporté que la consommation de gaz naturel a grimpé de 9,8% sur les neuf premiers mois de l’année 2019, alors que la demande pour les produits pétrochimiques a poursuivi sa hausse.

Lire aussi : Sinopec lance le premier projet de captage de mégatonnes de carbone

En mars 2011, les gouvernements du Cameroun et du Nigeria ont donné leur feu vert à la China Petroleum and Chemical Corporation pour exploiter les champs pétrolifères situés de part et d’autre de leur frontière commune, dans la péninsule de Bakassi.

Trois ans plus tard, Sinopec annonce l’introduction en bourse de ses activités de distributions pour l’équivalent de 17,5 milliards de dollars. Ainsi en 2014, Sinopec est au 2e rang des plus grandes entreprises mondiales en fonction de leur chiffre d’affaires.

En décembre 2015, Sinopec acquiert 20% de Sibur, une entreprise pétrolière russe. Deux ans plus tard, Sinopec annonce l’acquisition d’une participation de 75 % dans une raffinerie en Afrique du Sud près du Cap et de 820 stations services en Afrique du Sud et au Botswana.

Lire aussi : Sinopec construit sa première station-service neutre en carbone en Chine

Zhang Yuzhuo, le président de Sinopec, a expliqué que l’année 2020 a été l’occasion d’accomplir « la construction d’une société modérément prospère à tous égards et la réalisation du 13e plan quinquennal ». « 2020 sera une année critique pour la réforme et le développement de la Société dans la nouvelle ère », a expliqué ce dernier.

« Face à la nouvelle situation et aux nouvelles tâches, nous nous unirons plus étroitement autour du Comité central du PCC avec le camarade Xi Jinping comme noyau, prendrons comme guide la Pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise pour une nouvelle ère, appliquerons minutieusement les décisions du Comité central et du Conseil d’État, adopter le nouveau concept de développement, poursuivre un développement de haute qualité, rechercher des progrès dans la stabilité, se concentrer sur l’amélioration de la qualité et l’amélioration de l’efficacité, approfondir la réforme structurelle du côté de l’offre, accélérer le développement axé sur l’innovation, améliorer les entreprises système de gouvernance, diriger fermement et strictement le Parti, et s’efforcer d’obtenir des performances encore meilleures et de plus grandes contributions à la construction d’une société modérément prospère à tous égards ».