Le chef du département international du Comité central du PCC et l’envoyé spécial du président Xi Jinping, Song Tao, se sont rendus au Palais du Soleil de Kumsusan à Pyongyang pour rendre hommage au fondateur de la Corée du Nord, Kim Il-sung, et au défunt dirigeant Kim Jong-il.

D’après l’Agence de presse nord-coréenne (KCNA), les deux hommes « ont exprimé leur respect lors d’une visite au Palais du Soleil de Kumsusan », exprimant également « notre nostalgie des excellents chefs du peuple nord-coréen et des amis proches du peuple chinois, Kim Il-sung et Kim Jong-il », comme l’a écrit Song Tao dans un livre d’or.

L’envoyé spécial de Xi Jinping, accompagné de l’ambassadeur de Chine en Corée du Nord, Li Jinjun, a déposé des fleurs devant le monument d’amitié symbolisant les relations amicales entre la Corée du Nord et la Chine situé à Pyongyang.

Pour certains analystes, la visite de Song Tao revête d’une importance capitale, car Beijing ne veut pas de « conflit dans la péninsule coréenne. Ils ne veulent pas voir Kim éliminé et ils ne veulent certainement pas que des millions de réfugiés soient déplacés dans un conflit dans leur région du nord », d’après David O’Brien, auprès de l’agence de presse Sputnik.

Professeur à l’École d’études chinoises contemporaines de l’Université de Nottingham à Ningbo en Chine, David O’Brien  a assuré que « le principal intérêt chinois est de mettre fin aux tensions le long de ses frontières ». Selon lui, la Chine se sent entourée de pays qui, « ne sont pas particulièrement amicaux envers elle, considérant alors e la Corée du Nord « comme son seul véritable allié dans la région ».

« Il est certain que toutes les actualités en provenance de la Corée du Nord ont récemment été négatives. Il pourrait y avoir une indication que c’est une tentative des chinois pour lancer des négociations, parce que c’est dans l’intérêt de la Chine de stabiliser la situation« , a assuré l’universitaire.