Sélectionner une page

ECONOMIE

Stabilité du commerce extérieur du pays

Le ministère du commerce a indiqué que le gouvernement avait déployé « des efforts accrus pour stabiliser son commerce extérieur et aider les exportateurs nationaux à reprendre leurs activités tout en renforçant la prévention des épidémies ».

Li Xingqian, directeur général du département du commerce extérieur du ministère, a expliqué que malgré l’épidémie de Covid-19, « de nombreux exportateurs chinois, y compris des entreprises de commerce électronique transfrontalières et des sociétés commerciales spécialisées dans les produits médicaux et carnés, fonctionnent normalement depuis la Fête du Printemps ».

«Elles ont joué un rôle important dans l’expansion des importations et la garantie de l’approvisionnement du marché intérieur», a indiqué le directeur, ajoutant que depuis le 10 février.

De plus, d’autres exportateurs basés en dehors de la province du Hubei ont progressivement commencé à reprendre leurs activités.

Les exportateurs ont accéléré le rythme de redémarrage de leurs activités, ce qui est «conforme aux attentes», a précisé Li Xingqian, citant les provinces où le commerce extérieur a un rôle de premier plan dans l’économie locale.

A lire aussi : Reprise des activités des entreprises hors du Hubei

« Environ 70% des principaux exportateurs des provinces du Zhejiang et du Shandong ont repris le travail, et les exportateurs du Guangdong, du Jiangsu et d’autres provinces reprennent également rapidement le travail », a-t-il noté.

Le 18 février, le ministère a publié 20 mesures pour aider les commerçants à faire face à l’impact de l’épidémie sur leurs opérations et à limiter l’impact de l’épidémie sur l’économie.

A lire aussi : 43 milliards d’euros d’aide aux entreprises

Li Xingqian a indiqué que « les progrès dans la reprise de la production varient à différents endroits en fonction de la situation de prévention des épidémies dans ce pays ».

« Dans les zones à faible risque, la production normale est rétablie à pleine capacité, tandis que dans les zones à haut risque, la production reprend progressivement », a-t-il déclaré.

Le directeur général du département du commerce extérieur du ministère a expliqué que les problèmes d’approvisionnement en matières premières et de logistique ont été « résolus ».

De plus, « le lien entre la chaîne industrielle en amont et en aval s’est rapidement rétabli », qui a averti que « si l’épidémie dure plus longtemps, les industries s’occupant de produits agricoles et les secteurs à longues chaînes industrielles et à forte intensité de main-d’œuvre risquent d’être sérieusement affectés ».

Plusieurs politiques et mesures d’aide ont été mit en place par les exportateurs à réduire leurs coûts, à accroître leur efficacité et à créer les conditions d’un développement stable du commerce extérieur.

Le 29 février, le porte-parole du ministère, Gao Feng, a annoncé que la valeur des contrats d’externalisation des services exécutés par des entreprises chinoises s’élevait à 1 570 milliards de yuans (201,3 milliards d’euros) en 2019, en hausse de 18,6% d’une année sur l’autre.

Le montant de ces contrats achevés a atteint un chiffre record de 1 070 milliards de yuans (139,1 mds€) en 2019, soit une augmentation de 11,5% d’une année sur l’autre. «C’est la première fois que ce chiffre dépasse 1 000 milliards de yuans», a-t-il souligné.

Les commandes en provenance des États-Unis, de l’Union européenne et des économies riveraines de l’initiative «Une Ceinture, une Route» – les trois marchés représentant plus de la moitié des contrats – ont augmenté rapidement, a précisé Gao Feng.

Opinion à lire : La reprise des échanges commerciaux entre Chine et le reste du monde ne pas sera pas immédiate 

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :