mardi, mars 26

Étiquette : cyberespace chinois

La Chine cherche de nouveaux modèles de cyberjustice
High Tech, Police et Justice, SCI/TECH

La Chine cherche de nouveaux modèles de cyberjustice

Dans un récent Livre blanc, intitulé "Gouvernance chinoise du cyberespace fondée sur le droit dans la nouvelle ère", la Chine a dit explorer activement de nouveaux canaux, domaines et modèles pour intégrer davantage la technologie de l'Internet aux activités judiciaires. Publié par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat de Chine, le Livre blanc explique que la Chine travaille activement sur l'application dans sa société des dernières technologies, telles que les mégadonnées, l'informatique dans le cloud, l'intelligence artificielle et la chaîne de blocs dans les procédures judiciaires, l'exécution des jugements, l'administration judiciaire et d'autres domaines. Les tribunaux locaux sont encouragés à trouver de nouveaux mécanismes via Internet pour pouvoir juger une...
Une analyse de sécurité sera obligée pour certaines IPO chinoise à l’étranger
SCI/TECH

Une analyse de sécurité sera obligée pour certaines IPO chinoise à l’étranger

Le régulateur chinois du cyberespace a annoncé l'entrée en vigueur, le 15 février, de nouvelles règles obligeant les plateformes numériques à faire l'objet d'une analyse sécuritaire en amont d'une éventuelle introduction en Bourse à l'étranger. Le régulateur souhaite contrôler les entreprises qui possèdent des données de plus d'un million d'utilisateurs. Ces règles s'inscrivent dans le cadre du renforcement des données personnelles entamé en 2021 par les autorités chinoises. Ces dernières ont adopté des textes encadrant la collecte et le stockage des données. Dans un communiqué publié via le réseau social WeChat, l'Administration chinoise du cyberespace (CAC) a indiqué que les plateformes concernées souhaitant être cotées à l'étranger devaient solliciter une analyse sécuritaire avant...
Bourse de New York : Didi dément les rumeurs de sortie
ECONOMIE

Bourse de New York : Didi dément les rumeurs de sortie

L'application de véhicules avec chauffeur (VTC) a contredit les informations du Wall Street Journal, attestant que Didi devra sortir de la bourse de New York. Lire aussi : La Chine devrait infliger une amende record à Didi Afin de calmer les tensions avec les autorités chinoises, Didi, le «Uber chinois», vient de démentir l'hypothèse d'une sortie de la Bourse de New York. «Les rumeurs concernant la sortie de la Bourse sont fausses» a écrit la direction de Didi dans un message posté sur le réseau social Weibo. Le quotidien américain Wall Street Journal avait affirmé que Didi pourrait quitter la place financière américaine, moyennant une compensation financière pour ses actionnaires. En effet, la Chine mène une enquête en lien avec la collecte de données privées de la société ...