mardi, février 27

Étiquette : dongzhi

Le balayage annuel des tombes bloque les rues de Shanghai
SOCIETE

Le balayage annuel des tombes bloque les rues de Shanghai

Des embouteillages sont prévus sur de nombreuses routes de la ville de Shanghai jusqu'au 21 décembre, car les gens visitent les cimetières pour rendre hommage à leurs ancêtres décédés lors du dongzhi, le solstice d'hiver. Le solstice d'hiver, comme le festival de Qingming, est l'occasion pour les chinois de rendre hommage à leurs ancêtres. A Shanghai, 54 cimetières et columbariums reçoivent plus de 2 millions de visites de balayeurs de tombes, amenant 320 000 véhicules supplémentaires dans les rues de la ville, selon le Bureau des affaires civiles de Shanghai. De plus, administration a indiqué que plus de 23 000 urnes devraient être enterrées au cours de cette période. "Certains résidents ont retardé le balayage des tombes sur place et l'inhumation des urnes du festival de Qingming a...
Le Yang boosté par le solstice d’hiver
CULTURE, Histoire

Le Yang boosté par le solstice d’hiver

Le solstice d'hiver (冬至 dōng zhì, signifiant "hiver extrême") est l'une des fêtes les plus importantes de Chine, célébrée entre les 20 et 23 décembre, lors du jour le plus court.  Cette journée marque une élévation du Yang, représentant le début d'un nouveau cycle. Créée à l'époque des Printemps et Automnes (770-221 av. J.-C.), le solstice d'hiver trouve ses origines dans la philosophie du Yin et du Yang. Cependant des traces de cette célébration remontent à la dynastie Han (206 av. J.-C.-220), où la fête du solstice d'hiver était un rite, qui perdura jusqu'aux dynasties Tang (618-907) et Song (960-1279). Le Solstice d'hiver est un jour favorable, car il rehausse le Yang. Durant cette période, les journées sont les plus courtes et les nuits les plus longues, faisant revenir les flux d'én...
« Chine-Afrique: Le long compagnonnage »
MONDE

« Chine-Afrique: Le long compagnonnage »

Babou Sakho (@SakhoBabou) entreprend des recherches sur les relations entre l'Afrique et la Chine. Il a autorisé Chine-Magazine.Com de publier un de ses articles, paru sur le site Senego. La venue de la Chine dans le continent africain est perçue, par certains comme une forme de recolonisation, notamment par les partenaires traditionnels, mais bons nombre de dirigeants africains la considèrent malgré tout comme avantageuse, car la Chine justement, est vierge de tout passé colonial en Afrique et n’hésite pas d’ailleurs à en faire un argument majeur dans son opération séduction en direction du continent. Non-ingérence, anti-impérialisme, coopération Sud-Sud, pacifisme, co-émergence, solidarité, sont justement les piliers de la rhétorique officielle chinoise en Afrique. En effet, les dirigean...