samedi, juin 22

Étiquette : drapeau chinois

Colère de l’ambassade de Chine au Danemark contre une caricature
Europe, MONDE

Colère de l’ambassade de Chine au Danemark contre une caricature

Dans un article sur la Chine, le journal danois Jyllands-Posten a publié dans ses colonnes une caricature du drapeau chinois dans un contexte de coronavirus, suscitant la colère de l'ambassade de Chine à Copenhague. La caricature, publiée le 27 janvier dans les pages du quotidien scandinave, représente un drapeau chinois où les cinq étoiles jaunes, remplacées par des dessins du nouveau coronavirus, apparu en décembre 2019 en Chine. l'ambassade de Chine au Danemark a indiqué dans un communiqué que "le Jyllands-Posten a publié le morceau de satire de Bojesen lors d'une telle crise est une humiliation pour la Chine et le peuple chinois, qui ne montre aucune sympathie et empathie". "Au lieu de cela, c'est une insulte et nuit gravement aux sentiments des Chinois", a assuré cette derniè...
Des hongkongais pro-Beijing manifestent  au sommet du Lion Rock
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Des hongkongais pro-Beijing manifestent au sommet du Lion Rock

Des résidents ont agité le drapeau national chinois et le drapeau de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong au sommet du Lion Rock à Hong Kong, le 14 septembre 2019, en signe de soutien aux autorités chinoises et à la police. Plus d'une centaine de personne ont agité les drapeaux et brandi des banderoles sur lesquelles étaient inscrit "Célébration du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine" et "Arrêt de la violence, la fin du chaos et le rétablissement de l'ordre". Ils ont organisé cette "manifestation éclair", afin de montrer leur sentiment patriotique et leur souhait de réveiller les "hongkongais silencieux" pour mettre fin au chaos actuel et ramener la prospérité dans la ville. Environ 300 personnes ont partagé leur acmour pour leu...
Offenser l’hymne national est un délit
PCC, POLITIQUE

Offenser l’hymne national est un délit

Le parlement chinois a adopté ce vendredi 1er septembre une loi créant le délit d'offense à l'hymne national. Si une personne offense l'hymne, elle sera punie de 15 jours de détention administrative. Cette loi est désormais applicable dans les régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macau. "Les droits et libertés garantis par les lois de Hong Kong sont menacés depuis plusieurs années. Il est normal que les gens soient inquiets", a commenté Tanya Chan, avocate et parlementaire hong-kongaise pro-démocratie. D'autant que cette spécificité rappelle la position des nouveaux députés indépendantistes YoungSpiration, qui n'avaient pas chanté l'hymne national continental lors de leur entrée en fonction. A cela s'est ajouté le refus d'honorer le drapeau de la Chine continentale...