dimanche, mars 24

Étiquette : droit chinois

Le Livre blanc de la Chine sur le cadre juridique et les mesures contre le terrorisme. Bilan et perspectives
COIN DES IDEES, POLITIQUE, Tribunes - Analyses

Le Livre blanc de la Chine sur le cadre juridique et les mesures contre le terrorisme. Bilan et perspectives

Par Nkolo Foé - Le Bureau d'information du Conseil d'État de la République populaire de Chine a publié un Livre blanc sur le cadre juridique et les mesures antiterroristes de la Chine. Ce document de référence qui comprend cinq parties essentielles est une présentation des efforts chinois pour améliorer le cadre juridique dans la lutte antiterroriste, à la lumière des 13 conventions internationales formulées par l’ONU depuis les années 1960. Quelques rappels historiques nécessaires Dès les années 1970, la Chine avait adhéré et ratifié certaines de ces conventions, en particulier, celle relative aux infractions et à des actes commis à bord des aéronefs, celle portant sur la répression de la saisie illégale d'aéronefs et celle concernant l’unification de certaines règles relatives au trans...
« Les ambitions mondiales du droit chinois »
COIN DES IDEES, Project Syndicate

« Les ambitions mondiales du droit chinois »

Par Project Syndicate, de Jérémy Daum et Moritz Rudolf - Un récent rapport de l'ONG Safeguard Defenders sur l'existence de « postes de police secrets chinois » dans des villes du monde, dont New York, a déclenché des enquêtes dans plusieurs pays européens et attiré l'attention du FBI. Mais si ces enquêtes visent à protéger l'État de droit de la subversion, elles mettent également en évidence à quel point les démocraties occidentales ne sont pas préparées à lutter contre l'influence internationale croissante de la Chine. Dans leur empressement à paraître « durs avec la Chine », les médias occidentaux et les responsables gouvernementaux ont démontré leur incapacité – ou peut-être leur réticence – à évaluer le rapport de Safeguard Defenders, qui est en proie à des erreurs de traduction ...
Le PCC veut réaliser la modernisation socialiste de la Chine d’ici 2035
PCC, POLITIQUE

Le PCC veut réaliser la modernisation socialiste de la Chine d’ici 2035

Le Parti communiste chinois (PCC) a présenté une série d'objectifs à long terme pour la Chine dans le but de parvenir à la modernisation socialiste à l'horizon 2035. Plusieurs objectifs ont été présentés dans un communiqué publié à l'issue de la 5ème session plénière du 19ème Comité central du PCC qui s'est tenu du 26 au 29 octobre : la puissance économique et technologique et la puissance nationale générale se renforceront de manière significative, grâce à des percées majeures dans les technologies de base dans les domaines clés, la Chine deviendra un leader mondial de l'innovation. la nouvelle industrialisation, l'application des technologies de l'information, et la modernisation agricole seront fondamentalement réalisées pour arriver à une économie modernisée la modernisat...
Xu Zhangrun libéré après avoir critique Xi Jinping
PCC, Police et Justice

Xu Zhangrun libéré après avoir critique Xi Jinping

Un universitaire a été libéré, après avoir critiqué le président Xi Jinping et la gestion jugée mauvaise de l'épidémie de Covid-19. Employé par la prestigieuse université Tsinghua à Pékin, Xu Zhangrun est l'un des rares universitaires à oser critiquer ouvertement le Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir. Lire aussi : Washington exhorte la Chine à libérer le professeur Xu Zhangrun Ce professeur de droit avait été arrêté chez lui le 6 juillet par la police. Après une semaine de détention, il a pu regagner son domicile à Beijing le 12 juillet. Selon ses proches, il se porte bien. Xu Zhangrun avait fait publier début 2020 un recueil de ses textes à Hongkong. Il y critiquait ce qu'il présentait comme un accaparement du pouvoir par Xi Jinping depuis son arrivée au pouvoir à l...
Protéger les LGBTQ des abus
SOCIETE

Protéger les LGBTQ des abus

Dans un communiqué, daté du 14 novembre, l'ONG Human Rights Watch a demandé à ce que Pékin promulgue et applique des mesures de protection des personnes LGBT pour lutter contre les abus. Le gouvernement chinois devrait prendre des mesures immédiates pour empêcher les hôpitaux publics et les cliniques privées d’offrir des thérapies de conversion, a déclaré Human Rights Watch dans un nouveau rapport publié le 14 novembre 2017. Les « traitements » proposés par ces établissements, qui visent à changer l’orientation homosexuelle ou bisexuelle d’un individu en orientation hétérosexuelle, sont intrinsèquement discriminatoires et abusifs. Des formes de tortures infligées « Cela fait plus de 20 ans que la Chine a dépénalisé l’homosexualité, mais les LGBT sont toujours internés, traités av...