samedi, février 17

Étiquette : IDA

Ralentissement de la croissance du secteur manufacturier
ECONOMIE

Ralentissement de la croissance du secteur manufacturier

La croissance du secteur manufacturier chinois a légèrement ralenti en décembre 2017, en raison notamment des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la pollution atmosphérique et du tassement du marché de l‘immobilier. Le secteur manufacturier a également recruté moins de personnel, alors que le sous-indice de l'emploi a reculé de 0,3 point de pourcentage en glissement mensuel pour atteindre 48,5 en décembre, d'après l'agence de presse, Xinhua. "L'emploi du secteur manufacturier a continué à diminuer légèrement, en contraste avec la hausse de la production, ce qui reflète probablement une progression de l'automation", selon Tom Orlik, économiste en chef de Bloomberg pour l'Asie. L'indice des directeurs d'achat (IDA) du secteur manufacturier chinois s'est établi à 51,6 en ...
Croissance stable mais des difficultés persistent
ECONOMIE

Croissance stable mais des difficultés persistent

L'économie reste "généralement stable" mais fait face à des complexités "qu'il ne faut sous-estimer", a annoncé la Banque Populaire de Chine, suite à la réunion trimestrielle de son comité de politique monétaire. "L'économie mondiale reste en phase de réajustement à la suite de la crise financière et les marchés mondiaux continuent de présenter de nombreux risques", écrit la BPC dans un communiqué. La banque s'est engagée à poursuivre la mise en œuvre d'une politique monétaire "neutre et saine" et à s'appuyer sur divers outils et instruments pour maintenir les liquidités à un niveau stable. L'activité manufacturière ralentit L'activité manufacturière a progressé en mars pour un 9ème mois consécutif de manière moins dynamique en raison du ralentissement des nouvelles commandes à l'...
Pas de repli de l’économie en mai
ECONOMIE

Pas de repli de l’économie en mai

En janvier, l'activité manufacturière avait alors enregistré son plus fort repli depuis 2013, confirmant le ralentissement persistant du secteur industriel. Cinq mois plus tard, les autorités reprennent leurs soufflent. Passant d'un indice des directeurs d'achat (PMI) de 49,4 en janvier à 50,1 en avril, le pays voit son activité manufacturière légèrement progresser, au même rythme que le mois précédent et pour le 3ème mois consécutif. Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière, et un indice inférieur à ce seuil signale une contraction. A contrario, l'agence Bloomberg tablait sur une stabilisation de l'activité à 50. "Ces chiffres suggèrent qu'un brusque repli (de l'économie) en mai n'est pas probable", ont indiqué à l'Agence France Presse, les analystes de...