dimanche, février 4

Étiquette : KCNA

Kim Jong-un fait part de ses inquiétudes à Xi Jinping
Asie/Pacifique, MONDE

Kim Jong-un fait part de ses inquiétudes à Xi Jinping

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a fait part au président chinois Xi Jinping de sa "préoccupation" devant l'"impasse" dans les discussions avec les Etats-Unis sur la dénucléarisation. D'après l'agence officielle nord-coréenne KCNA, Kim Jong-un "a exprimé sa préoccupation en raison de l'impasse créée dans le processus d'amélioration des relations entre les Etats-Unis et la RPDC et dans les discussions sur la dénucléarisation". "La position de principe" de Pyongyang visant à "parvenir à une solution pacifique par le dialogue reste inchangée", a souligné le dirigeant nord-coréen, cité par KCNA. Selon l'agence nord-coréenne, le gouvernement chinois a apporté son entier soutien à la position de la Corée du Nord : "Xi Jinping a dit que les questions légitimes soulevées par la RPD...
Kim Jong Un veut renforcer ses liens avec la Chine
Asie/Pacifique, MONDE

Kim Jong Un veut renforcer ses liens avec la Chine

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a rencontré Song Tao, dirigeant du département international du comité central du PCC à Pyongyang, appelant à renforcer les liens avec Pékin, selon l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA. Kim Jong Un a rencontré Song Tao et la troupe d'artistes venue participer au Festival du printemps qui se tient chaque année à Pyongyang pour commémorer la naissance en 1912 de son grand-père, Kim Il Sung. Cette visite intervient quelques semaines après la visite du dirigeant nord-coréen à Beijing, où il a rencontré le président chinois Xi Jinping. La Chine est l'alliée la plus proche du gouvernement nord-coréen, tant sur les plans diplomatique qu’économique. Mais les relations se sont tendues ces deux dernières années, Beijing s’opposant de plus en ...
La visite en Corée du nord de l’émissionaire chinois très attendu
Asie/Pacifique, MONDE

La visite en Corée du nord de l’émissionaire chinois très attendu

Song Tao, envoyé spécial du président chinois Xi Jinping, est arrivée le 18 novembre à Pyongyang, pour rencontrer plusieurs responsables nord-coréens, dont Choe Ryong-Hae, un haut dignitaire du régime et proche collaborateur du leader nord-coréen Kim Jong-Un. Song Tao a souligné l'importance de continuer à développer les relations amicales entre la Chine et la Corée du Nord, lors de son arrivée à Pyongyang, d'après l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). Cette visite a d'ailleurs été qualifiée de "geste important" par le président américain Donald Trump, qui exhorte Beijing à renforcer la pression pour freiner les ambitions nucléaires de Pyongyang. Cette première visite d’un haut responsable chinois depuis plus d’un an est scruté e par la communauté internationale, car l...
Nouvel appel au calme de Beijing
Asie/Pacifique, MONDE

Nouvel appel au calme de Beijing

Après la joute entre médias interposés, le président chinois Xi Jinping, a appelé toutes les parties à faire preuve de retenue et à revenir le plus rapidement possible sur la table des discussions dans le dossier nord-coréen. Le ministère des Affaires étrangères a diffusé le 3 mai, un communiqué dans lequel, il assure que "la tâche urgente est de faire baisser la température et de reprendre les discussions". Geng Shuang, porte-parole du ministère, a indiqué que son gouvernement exhorte Washington, Séoul et Pyongyang à "rester calmes et à faire preuve de retenue, à cesser de s'agacer mutuellement et à travailler dur pour créer une atmosphère de contact et de dialogue entre toutes les parties". D'après des sources diplomatiques, citées par l'agence de presse britannique, Reuters, le...
Guerre des nerfs entre le Global Times et le nord-coréen KCNA
Asie/Pacifique, MONDE

Guerre des nerfs entre le Global Times et le nord-coréen KCNA

L'agence de presse nord-coréenne KCNA a dénoncé la Chine en déclarant que Beijing devrait faire preuve de gratitude envers Pyongyang qui la protège. De son côté, le Global Times a ridiculisé cette prise de position, évoquant une "passion nationaliste".  Pourtant principal allié et soutien de la Corée du Nord, l'agence de presse officielle KCNA a avertit dans l'un de ses articles que la Chine encourait de "graves conséquences" si elle mettait davantage à l'épreuve la patience de Pyongyang. Depuis plusieurs années, les relations entre Beijing et Pyiongtyang se détériorent. En raison pour les uns du comportement impétueux du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, et pour les autres, de la volonté de la Chine de se conformer aux exigences d'une puissance internationale. La Corée du nord "...