Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a rencontré Song Tao, dirigeant du département international du comité central du PCC à Pyongyang, appelant à renforcer les liens avec Pékin, selon l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

Kim Jong Un a rencontré Song Tao et la troupe d’artistes venue participer au Festival du printemps qui se tient chaque année à Pyongyang pour commémorer la naissance en 1912 de son grand-père, Kim Il Sung.

Cette visite intervient quelques semaines après la visite du dirigeant nord-coréen à Beijing, où il a rencontré le président chinois Xi Jinping. La Chine est l’alliée la plus proche du gouvernement nord-coréen, tant sur les plans diplomatique qu’économique.

Mais les relations se sont tendues ces deux dernières années, Beijing s’opposant de plus en plus fortement aux programmes balistique et nucléaire nord-coréens, sanctionnés par la communauté internationale.

Kim Jong Un doit rencontrer le président sud-coréen Moon Jae-in le 27 avril 2018, avant un sommet historique avec le président américain Donald Trump à une date ultérieure.

Selon KCNA, Kim Jong Un a reçu samedi 14 avril la délégation chinoise lors d’une réunion au cours de laquelle Song Tao lui a transmis les «salutations chaleureuse» du président Xi Jinping.

Les deux hommes ont eu «un échange de vues poussé sur les sujets importants d’intérêt mutuel», a ajouté l’agence nord-coréenne. «Le Leader Suprême a déclaré qu’il œuvrerait positivement au développement de l’amitié traditionnelle entre la RPDC et la Chine vers une phase nouvelle, comme le requiert la nouvelle ère», a indiqué cette dernière.

D’autres échanges et coopérations à haut niveau devraient suivre entre Pékin et Pyongyang, selon des propos de Kim rapportés par KCNA. Song Tao a de son côté souhaité en retour «contribuer à la promotion de relations sino-nord coréennes durables et prolongées».