mercredi, mai 22

Étiquette : marée noire

Marée noire, entre catastrophe écologique et tension diplomatique
Mers de Chine

Marée noire, entre catastrophe écologique et tension diplomatique

La Chine a contesté les allégations selon lesquelles elle aurait déployé des efforts insuffisants pour secourir l'équipage du Sanchi. Les autorités ont aussi indiqué que la marée noire avait triplé en 4 jours. Une catastrophe écologique sans précédent La marée noire provoquée par le naufrage d'un pétrolier iranien en mer de Chine orientale a triplé de taille en l'espace de quatre jours, couvrant désormais plus de 300 km2. Des images satellites ont permis de détecter dimanche 21 janvier trois nappes d'hydrocarbures mesurant au total 332 km2, a indiqué l'Administration nationale des océans, qui avait fait état d'une marée noire de 101 km2, mercredi 17 janvier. https://www.chine-magazine.com/maree-noire-se-deverse-mer-orientale/ Le Sanchi transportait 136 000 tonnes de condens...
Des nappes de pétrole constatées au large de la Chine
Mers de Chine

Des nappes de pétrole constatées au large de la Chine

Plusieurs nappes de pétrole ont été constatées en mer de Chine orientale, près du site où le tanker Sanchi a coulé. Le pétrolier Sanchi, battant pavillon panaméen, transportait 113 000 tonnes de pétrole brut léger. Il est entré en collision avec le cargo CF Crystal immatriculé à Hong Kong, à environ 300 km à l'est de l'estuaire du fleuve Yangtsé le 6 janvier et a coulé le 14 janvier. L'Administration nationale des Affaires océaniques (ANAO) de Chine a indiqué dans un communiqué qu'une nappe de pétrole, mesurant 4 kilomètres de long et de 400 mètres de large, a été signalée à environ 5 kilomètres au sud-est de la position du pétrolier. D'autres nappes de pétrole de différentes tailles ont également été observées au nord-ouest du site. D'après les données satellitaires, trois nappes...
La marée noire se déverse dans la mer orientale
Environnement, Mers de Chine

La marée noire se déverse dans la mer orientale

Deux nappes de carburant, dont la surface totale couvre 109 km², se sont échappées du pétrolier iranien qui a sombré en mer de Chine orientale. Les images satellites montrent une nappe de 69 km² et une autre de 40 km², celle-ci est moins épaisse et moins concentrée en carburant, a indiqué l'Administration océanique nationale chinoise. Le tanker iranien Sanchi a sombré une semaine après être entré en collision le 6 janvier avec le cargo chinois CF Crystal. Cet accident provoque la pire marée noire depuis des décennies. Les corps de deux marins ont été récupérés sur le navire avant qu'il ne coule et un troisième corps a été repêché en mer, près du navire. Les 29 autres membres d'équipage sont présumés morts, d'après les autorités chinoises. La police maritime va inspecter l'épave...
La Chine tente d’éviter une marée noire
Mers de Chine

La Chine tente d’éviter une marée noire

Les autorités chinoises tentaient encore ce 9 janvier de limiter les fuites d'hydrocarbures du tanker iranien en feu au large des côtes de Shanghai. Cependant, elles craignent une explosion puis une marée noire sans précédent dans la zone. Le tanker Sanchi contenait 136 000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats) lors de la collision avec un navire de fret chinois, dans la nuit du 6 au 7 janvier. L'accident s'est produit à environ 300 kilomètres à l'est de Shanghai (est). Si tout l'hydrocarbure léger du tanker se déversait dans la mer, elle provoquerait une des pires marées noires des dernières décennies, selon des experts. Le ministère chinois des transports a indiqué le 9 janvier dans la journée que le navire était toujours en proie aux flammes. De plus, l'équipage du tanker, qu...