vendredi, mai 24

Étiquette : sidérurgie

Acier : le sujet reste tendu entre Beijing et Bruxelles
Europe, MONDE

Acier : le sujet reste tendu entre Beijing et Bruxelles

La Chine remet "fermement en cause la légitimité et la légalité de la décision anti-subvention" de la Commission européenne sur les produits chinois en bobines d'acier laminé à chaud, et prendra des mesures pour protéger les intérêts de ses entreprises, a déclaré Wang Hejun, chef du Bureau des mesures de recours commercial et de l'enquête, dépendant du ministère chinois du Commerce. Ce dernier a réagit à la mise en place par l'Union européenne de nouvelles mesures anti-dumping contre certains produits sidérurgiques. Ainsi, La Commission européenne a accusé les producteurs chinois d'acier laminé à chaud d'avoir reçu des subventions publiques allant de 4,6% à 38,6% et entravant la libre concurrence. Raison pour laquelle, elle a instauré des mesures compensatoires sur des produits chino...
Retour en arrière dans le secteur de l’acier
ECONOMIE

Retour en arrière dans le secteur de l’acier

Malgré les efforts réalisés et les bonnes intentions évoquées, les autorités ont relancé ses capacités de production d'acier l'an dernier, selon un rapport indépendant publié ce lundi 13 février. Cette relance de la production expliquerait l'aggravation de la pollution atmosphérique dans le nord du pays, d'après le rapport du cabinet Custeel et de Greenpeace Asie orientale. Le pays assure près de la moitié de la production d'acier du monde, allant même au-delà de ses capacités. Cette surcapacité est très critiquée par ses principaux partenaires commerciaux, qui l'accusent de vendre ses produits à perte. En réponse, le gouvernement s'est engagé à réduire ses capacités de production de 100 à 150 millions de tonnes par an d'ici à 2020, sur un total de plus d'1 milliard de tonnes actuell...
L’acier, point de désaccord entre la Chine et l’UE
ECONOMIE

L’acier, point de désaccord entre la Chine et l’UE

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré ce mercredi 13 juillet que l'Union européenne utilisera tous les moyens à sa disposition pour endiguer le déferlement d'acier chinois, selon l'Agence France Presse. Cette déclaration explique pourquoi l'UE a refusé le statut d'économie de marché à la Chine, conformément à l'accord d'adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001. D'ailleurs, le président de la CE a souligné qu'il y avait un "lien clair entre la réduction des surcapacités chinoises dans l'acier et l'octroi à la Chine du statut d'économie de marché". La Chine produit la moitié de l'acier mondial. Elle est accusée d'écouler à l'étranger sa production à bas coûts, en raison de la surcapacité de ses industries, et de fait, la C...