dimanche, février 4

Étiquette : Syngenta

Zurich attend de pied ferme les investissements chinois
Europe, MONDE

Zurich attend de pied ferme les investissements chinois

Sans crainte, ni doute, les grandes entreprises du centre mondial pour les secteurs bancaire et financier de Suisse ne craignent pas les investissements massifs des chinois en Suisse. D'après un sondage d'InvestinSwitzerland réalisé auprès de 1200 cadres d'entreprises du "grand Zurich". De façon générale, les dirigeants interrogés se montrent "sereins" à ce sujet. InvestinSwitzerland a indiqué qu'une "très nette majorité des personnes interrogées se disent ouvertes à un approfondissement de la collaboration avec les entreprises chinoises". Ainsi, plus de 32,55% des cadres interrogés les estiment "positifs" les investissements chinois. A contrario, 30,39% les jugent "négatifs" et 33,33% les voient de façon "neutre", et 3,92% d'en eux n'ont pas d'avis. 27,72% des cadres sollicités ...
Les investissements étrangers crèvent le plafond
ECONOMIE

Les investissements étrangers crèvent le plafond

Sur un an, le montant total des investissements à l’étranger a atteint 154 milliards d’euros, contre 735,1, fin 2015 et 632,1 milliards en fin 2014. Les investissements directs à l'étranger (hors finances) devraient atteindre 1'120 milliards de yuans (154,25 milliards d'euros) en 2016, a selon le ministre du Commerce, Gao Hucheng. Un chiffre nettement supérieur (+52%) aux 735,1 milliards de yuans enregistrés en 2015. Alors que les investissements concernaient majoritairement l'énergie et les minerais, désormais, l'immobilier, les technologies ou encore les infrastructures sont des secteurs de plus en plus prisés par les chinois. Pour cela, les investisseurs n'hésitent plus à racheter ou fusionner leurs entreprises avec des fluerons de l'industrie européenne. En France,  Hainan Air...
L’amour des entrepreneurs chinois pour Berlin
ECONOMIE

L’amour des entrepreneurs chinois pour Berlin

L'Allemagne est devenue le terrain privilégié des entrepreneurs chinois, férus de son industrie manufacturière. D'après l'étude du cabinet Ernst & Young (EY), "avec 37 acquisitions réalisées, l'Allemagne reste la cible d'investissement numéro un en Europe". Le cabinet a compté près de 10,8 milliards de dollars placés par des investisseurs chinois dans des entreprises allemandes au 1er semestre 2016, contre 526 millions pour l'ensemble de l'année 2015. La Chine est le 3ème investisseur en Allemagne au 1er semestre 2016, derrière les Etats-Unis (64 acquisitions) et la Suisse (45 acquisitions). Parmi les plus importants rachat en Europe, celui du fabricant allemand de machines-outils Kuka par le géant de l'électroménager Midea est en 3ème place, après celui du chimiste suisse Syngenta, ...