Taiwan dénonce l’entrée dans sa zone de défense d’avions de chasse chinois

par | Sep 7, 2021 | TAIWAN

Taiwan a déclaré que des avions militaires chinois ont survolé sa zone de défense aérienne le 5 septembre.

Le ministère de la Défense a annoncé le passage de 19 aéronefs, dont des combattants et des bombardiers nucléaires dans sa zone d’identification de la défense aérienne (ADIZ).

Chengdu, avion chasse furtif J-10

Taipei se plaint depuis plusieurs mois sur des missions répétées de la Force aérienne de la Chine près de l’île. Des opérations jugées légales par la Chine qui considère Taiwan comme une province rebelle, alors que Taiwan se voit comme un État souverain.

Le ministère de la Défense de Taiwan a déclaré que la mission du 5 septembre de la Force aérienne chinoise a impliqué quatre bombardiers H-6, qui peuvent transporter des armes nucléaires, ainsi qu’un avion anti-sous-marin.

Une zone d’identification de défense aérienne ou « air defense identification zone » est un espace aérien au-dessus de la terre ou de l’eau dans lequel l’identification, la localisation et le contrôle des aéronefs civils sont effectués dans l’intérêt de la sécurité d’un territoire.

La défense taïwanaise a indiqué que les systèmes de missiles ont été déployés et des aéronefs de combat ont été expédiés pour avertir les avions chinois, a ajouté le ministère.

La Chine n’a pas encore commenté officiellement cette opération. Cependant, la Chine lance souvent de telles missions pour exprimer son mécontentement face aux prises de position de la dirigeante de Taiwan et aux commentaires occidentaux sur la relation entre la Chine et Taiwan.

En juin, la Chine a envoyé 28 jets militaires à l’ADIZ – la plus grande incursion rapportée par Taiwan à ce jour. Le 24 janvier 2021, une mission similaire a vu 15 aéronefs entrant dans la zone de défense aérienne de Taiwan, tandis que le 12 avril, Taiwan a signalé 25 jets.

Lire aussi : La Chine organise des manœuvres d’assaut près de Taïwan

La semaine dernière, un rapport annuel publié par le ministère de la Défense nationale de Taïwan a lancé un avertissement sévère indiquant que l’armée chinoise est capable de neutraliser ses défenses avec des «attaques électroniques douces et dures».

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :