Taïwan est le sixième pays dans le monde et le premier en Asie en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, indique le rapport 2021 sur les inégalités de genre par le gouvernement taïwanais.

Ce rapport s’appuie sur l’indice sur les inégalités de genre (IIG) du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). En 2010, le PNUD a mis au point l’indicateur IIG pour mesurer la disparité entre les sexes.

Cet indice reflète la perte de développement humain due à l’inégalité des réalisations entre les femmes et les hommes dans trois dimensions : la santé génésique, l’autonomisation et le marché du travail.

L’Indice oscille entre 0, score indiquant que les femmes ont un traitement égal aux hommes, et 1, cas dans lequel la condition des femmes est aussi mauvaise que possible, quelle que soit la dimension mesurée.

Si le PNUD, pour des raisons politiques, n’inclut pas Taïwan dans son indice, le ministère de la Comptabilité nationale et des Statistiques et le département de l’Égalité entre les sexes du Yuan exécutif, à Taipei, en reprennent la méthodologie pour l’appliquer aux données disponibles à Taïwan.

D’après leurs calculs, Taïwan s’établit à 0,045 sur la base des données de 2019. Sur le plan mondial, le pays le plus égalitaire est la Suisse avec un score de 0,025, suivie du Danemark et de la Suède.

En Asie, Taïwan devance la Corée du Sud (12e), Singapour (13e), le Japon (25e) et la Chine (40e).

En 2019, entre autres indicateurs, 51,4% des femmes âgées de plus de 15 ans étaient actives professionnellement à Taïwan, un taux qui progresse depuis dix ans deux fois plus vite que celui des hommes.

L’écart de rémunération horaire entre les hommes et les femmes a légèrement diminué sur un an, à 14,2%, soit une baisse de 3,7 points de pourcentage sur dix ans, a indiqué le communiqué publié sur le site du gouvernement de Taïwan.

Le taux de natalité pour les adolescentes âgées de 15 à 19 ans n’était à Taïwan en 2019 que de 4‰, alors que le taux de mortalité maternelle était en 2017 de 10 pour 100 000 naissances vivantes.

Selon le département de l’Égalité entre les sexes du Yuan exécutif, en 2019, Taïwan a aussi promulgué la loi sur le mariage des couples de même sexe. Quelque 1 257 couples gays et 2 830 couples lesbiens se sont mariés dans l’année suivant l’adoption de ce texte.