La première salle de rédaction intelligente de l’Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle) a été officiellement mise en service le 12 décembre, devenant un symbole de « la révolution intelligente dans la production et la communication des actualités ».

Xi Jinping a énoncé les nouvelles directives dans les médias, ici au Quotidien du peuple en 2016

Cet espace est « un point de départ important pour accélérer la construction d’une nouvelle agence de presse de classe mondiale et améliorer de manière globale la capacité de rédaction de l’agence dans tous les médias, tout en contribuant à promouvoir le développement de l’intégration des médias », a déclaré Cai Mingzhao, président de l’agence.

Basée sur l’intelligence artificielle (IA) et construite sur la coopération entre l’homme et la machine, la salle de rédaction reconstitue l’ensemble du processus et du système de production des actualités. Son but est d’améliorer « la capacité d’innovation et l’efficacité de la production et de la communication des nouveaux produits médiatiques ».

Reposant sur la technologie de profilage des utilisateurs, la salle de rédaction peut également réaliser une transformation orientée objet du contenu des actualités.

Les rédacteurs et les journalistes de l’agence ont noté qu’avec l’aide du système intelligent, la productivité pouvait être multipliée par trois à cinq, leur permettant d’économiser beaucoup de temps et d’énergie et d’investir davantage dans l’innovation créative.