La commission du Commerce international du Parlement européen a tenu le 19 février une audition publique sur les relations commerciales UE-Taiwan, n’excluant pas la possibilité de signer avec Taïwan un accord bilatéral sur les investissements.

D’après Peter Berz, directeur par intérim pour l’Asie et l’Amérique latine au sein de la direction générale du Commerce de la Commission européenne, « pour étudier la faisabilité d’un tel accord, Taïwan et l’UE ont établi un groupe de travail qui s’est déjà réuni à cinq reprises et a permis aux deux parties de mieux comprendre leurs politiques d’investissement respectives ».

Ce dernier a souligné que « l’ouverture de négociations formelles nécessitera l’approbation de la Commission européenne », réitérant l’adhésion de l’UE à la politique d’une « seule Chine ».

Le commerce entre l’UE et Taiwan a été multiplié par plus de huit fois au cours des 20 dernières années, et Taïwan était en 2017 le 16ème partenaire commercial de l’UE. La République de Chine est d’ailleurs membre depuis 2002 de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et a rejoint l’Accord plurilatéral sur les marchés publics de l’OMC en 2008.