Le président américain Joe Biden a demandé à son administration d’examiner la possibilité de lever certains droits de douane sur la Chine mis en place par son prédécesseur Donald Trump. Joe Biden souhaite ainsi lutter contre l’inflation, a déclaré la secrétaire au Commerce, Gina Raimondo.

« Nous l’examinons. En fait, le président nous a demandé d’analyser cela. Et donc nous sommes en train de faire cela pour lui et il devra prendre cette décision », a répondu Gina Raimondo lors d’une interview sur CNN, en réponse à une question sur la levée possible des droits de douane chinois.

Quelques heures après cette annonce, la Maison-Blanche a annoncé suspendre des droits de douane, pour une durée de deux ans, sur certaines pièces de panneaux solaires importées de quatre pays d’Asie, mais pas de Chine, afin de permettre aux fabricants américains d’accroître leur production.

Les pièces importées du Cambodge, de Malaisie, de Thaïlande et du Vietnam pourront être exemptées de certains droits de douane pendant 24 mois. Cela doit assurer aux fabricants américains « un approvisionnement fiable en composants », a commenté la

La Chine n’est donc pas concernée. Cependant, Joe Biden avait prolongé en février pour quatre ans les tarifs douaniers sur les panneaux solaires, initialement imposés par son prédécesseur Donald Trump pour protéger les industriels américains durement concurrencés notamment par les producteurs chinois.