Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a déclaré que la Chine « utilise dans la mer de Chine méridionale des avant-postes coloniaux sur des îles artificielles remplies d’armes avancées pour renforcer ses revendications maritimes illégales »

De ce fait, Lloyd Austin a déclaré que les Etats-Unis se tiendront aux côtés de leurs amis à un moment où la Chine adopte une « approche plus coercitive et agressive à l’égard de ses revendications territoriales ».

Dans des déclarations lors du Dialogue Shangri-La Security à Singapour, Lloyd Austin a déclaré que la Chine « adopte une approche plus coercitive et agressive à l’égard de ses revendications territoriales. En mer de Chine orientale, l’expansion de la flotte de pêche a accru les tensions avec ses voisins ».

Découvrez notre dossier sur le conflit en mers de Chine

Il a ajouté que la Chine « utilise dans la mer de Chine méridionale des avant-postes coloniaux sur des îles artificielles pleines d’armes avancées pour renforcer ses revendications maritimes illégales ».

Selon lui, Pékin continue de « durcir sa position tout au long de la frontière qu’il partage avec l’Inde ». « Les nations de l’Indo-Pacifique ne doivent pas affronter l’intimidation politique, ou la coercition économique ou le harcèlement de la part des milices maritimes », a souligné ce dernier.

Il a expliqué que les Etats-Unis « maintiendront (leur) présence active dans la région Indo-pacifique » aux côtés de leurs partenaires. De plus, concernant les tensions entre Pékin et Taipei, le secrétaire américain à la Défense a souligné que les États-Unis restaient fermement attachés à la politique à long terme d’une seule Chine.

« Nous sommes catégoriquement opposés à toute modification unilatérale du statu quo, par quelque partie que ce soit. Nous ne soutenons pas l’indépendance de Taiwan », a-t-il déclaré. « Nous soutenons fermement le principe de règlement pacifique des différends », a-t-il fait savoir.

De son côté, la Chine s’est dite fermement opposée aux remarques faites par Lloyd Austin, concernant la mer de Chine méridionale et Taiwan, les qualifiant de déclarations sans fondement et de fausses accusations contre la Chine.

L’accusation de Lloyd Austin selon laquelle la Chine « intercepte fréquemment et de manière non professionnelle des avions d’autres pays dans l’espace aérien de la mer de Chine méridionale ne correspond pas à la réalité », a considéré le lieutenant-général Zhang Zhenzhong, chef adjoint du Département d’état-major interarmées de la Commission militaire centrale de Chine.

Ce dernier a indiqué lors d’une conférence de presse que « nous devons souligner que le lieu ou l’espace aérien où cet événement s’est produit se trouve dans l’espace aérien près des îles chinoises Xisha et Nansha, et non dans l’espace aérien des alliés américains. Et la Chine doit prendre les contre-mesures nécessaires pour sauvegarder sa souveraineté et ses intérêts de sécurité. Les contre-mesures que nous avons prises sont menées de manière professionnelle et sûre ».

Il a estimé que le terme de militarisation de la mer de Chine méridionale convient mieux aux Etats-Unis, car « ils envoient fréquemment des navires de guerre et des avions pour faire irruption dans les eaux adjacentes et l’espace aérien des îles et récifs chinois en mer de Chine méridionale et effectuent fréquemment des reconnaissances rapprochées et des exercices militaires ciblés dans la région ».

« Nous avons déployé les installations de défense nécessaires sur notre propre territoire. C’est le droit naturel d’un pays souverain de le faire. C’est également une réponse nécessaire aux actes provocateurs d’autres parties. Il est juste de dire que les Etats-Unis sont la principale force qui pousse à la militarisation de la mer de Chine méridionale », a-t-il poursuivi.

Zhang Zhenzhong a assuré qu’« il n’y a jamais eu de problèmes en mer de Chine méridionale avant que les Etats-Unis n’en créent ».

Pour tout savoir de Taïwan, cliquez sur l’image!

Qualifiant les remarques de Lloyd Austin sur Taiwan d’ingérence dans les affaires intérieures de la Chine, Zhang Zhenzhong a exhorté Washington à cesser de jouer la « carte Taiwan ».

Lire aussi : Pékin défendra sa souveraineté à Taiwan, Washington répond

En envoyant des responsables visiter Taiwan, en affirmant soutenir la capacité d’« autodéfense » de Taiwan, en révisant leur soi-disant fiche d’information sur les relations « Etats-Unis-Taiwan » et les ventes d’armes, les Etats-Unis ont envoyé des signaux erronés aux forces séparatistes « indépendantistes de Taïwan » et ont aggravé les tensions de part et d’autre du détroit, a indiqué Zhang Zhenzhong.

« La question de Taiwan est la question qui pourra le plus facilement conduire les relations entre la Chine et les Etats-Unis au conflit. Une mauvaise gestion de la question de Taiwan aura un impact destructeur sur les liens bilatéraux. L’Armée populaire de libération est toujours prête à sauvegarder résolument la souveraineté nationale, la sécurité et l’intégrité territoriales à n’importe quel prix« , a-t-il martelé.