En amont de la visite officielle en France, une source officielle chinoise a indiqué qu’Emmanuel Macron et Xi Jinping « auront des échanges de vues approfondis sur les relations sino-françaises, les relations sino-européennes, ainsi que les questions internationales et régionales d’intérêt commun ».

L’Union européenne se demande quel échange avoir avec la Chine, principale rivale aux grandes ambitions diplomatiques et commerciales.

Emmanuel Macron et Xi Jinping seront rejoints le 26 mars à Paris par la chancelière allemande Angela Merkel et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Ce déplacement intervient dix jours après la publication par l’Union européenne d’un plan en dix points, qui souligne que la Chine est tout autant un « rival » qu’un partenaire commercial.