Alors que des négociations commerciales de haut niveau doivent se tenir dans quelque jours, la Chine refuse d’accéder à certaines demandes des Etats-Unis et d’assouplir les restrictions qu’elle impose aux entreprises technologiques.

Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, sont attendus à Pékin pour des négociations qui débuteront le 28 mars, a confirmé le 23 mars la Maison blanche.

D’après le Financial Times, qui cite trois personnes proche du dossier, Beijing n’a pas encore fait de « concessions de taille » concernant les demandes américaines pour que la Chine cesse toute discrimination envers les fournisseurs étrangers d’espace dans le « cloud ».

Washington veut que Beijing limite les restrictions imposées aux transferts internationaux de données et pour qu’elle assouplisse la règle voulant que les entreprises stockent leurs données en Chine même.

La Chine a fait une proposition sur le commerce en ligne, que les Etats-Unis ont jugée insuffisante, a indiqué le quotidien américain. Beijing a aussi retiré son offre, les américains avait également réclamé des engagements plus forts.