Le président Xi Jinping a annoncé que la Chine allait mettre en place une bourse à Beijing et en faire une base majeure pour les petites et moyennes entreprises innovantes.

«La Chine continuera de soutenir l’innovation et le développement des petites et moyennes entreprises, et à approfondir les réformes du ‘new third board’», a déclaré Xi Jinping, lors d’un discours par liaison vidéo durant le Sommet mondial du commerce des services du Salon international du commerce des services de Chine (CIFTIS).

La Chine va donc lancer une nouvelle Bourse installée à Beijing, sa capitale, afin d’inciter ses entreprises à être cotée sur le territoire chinois plutôt qu’à l’étranger. Cette nouvelle Bourse doit notamment permettre de soutenir le développement en Chine des petites et moyennes entreprises.

Cette annonce intervient au moment où la Chine vient de durcir la réglementation dans un certain nombre de secteurs clé en Chine, tels que la technologie ou les divertissements. Le marché boursier chinois est d’ailleurs dominé par de petits investisseurs, dont les PME.

Lire aussi : Les entreprises leaders de la fintech en Chine dans le collimateur des régulateurs

La Chine a notamment interdit cette semaine certains programmes de télé-réalité et vient aussi d’imposer de sévères restrictions pour limiter le temps d’exposition des enfants aux jeux vidéo.

Lire aussi : La Chine bannit les hommes «efféminés» de la télévision

Fin août, la Chine a par ailleurs adopté une grande loi pour empêcher les collectes abusives de données personnelles en ligne par les géants du numérique tels qu’Alibaba, Didi (réservation de véhicules avec chauffeur) ou Tencent (jeux vidéo), déjà dans le collimateur des autorités ces derniers mois à ce sujet.

Lire aussi : Une loi sur les données personnelles en ligne adoptée en Chine

Actuellement, les Bourses de Shanghai et de Shenzhen sont soumises à une limite de fluctuation journalière de 10%, afin de limiter la volatilité sur le marché boursier chinois, dominé par de petits investisseurs très sensibles aux rumeurs.

Mais en 2019, l’équivalent d’un Nasdaq chinois a été lancé à la Bourse de Shanghai avec une nouvelle plateforme destinée aux valeurs technologiques, le STAR Market. Cette place est dotée de règles d’introduction en Bourse et de limites de fluctuation journalière considérablement assouplies.

De son côté, la Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières a dévoilée le 2 septembre les détails de la réforme du nouveau troisième conseil et la création de la Bourse de Beijing.

La Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières a déclaré que «l’approfondissement de la réforme du nouveau troisième conseil et la création de la bourse des valeurs de Beijing constituent une mesure importante pour mettre en œuvre la stratégie nationale de développement».

Cette stratégie est axée sur l’innovation et vise à «continuer à cultiver de nouveaux moteurs de développement», tout comme «l’approfondissement de la réforme structurelle de l’offre financière et l’amélioration du système du marché des capitaux à plusieurs niveaux».

«Cela est d’une grande importance pour permettre au marché des capitaux de mieux exercer sa fonction, promouvoir l’intégration de la technologie et du capital, et soutenir l’innovation et le développement des petites et moyennes entreprises», ont expliqué les responsables de la Commission dans une note.

Cette dernière a souligné que «les petites et moyennes entreprises jouent un rôle important dans la promotion de la croissance économique, la promotion de l’innovation technologique et l’augmentation de l’emploi».

Raisons pour lesquelles, «la Commission s’attachera à rechercher le progrès tout en maintenant la stabilité, à adhérer à la direction de la commercialisation et de la légalisation, à coordonner la mise en place du développement du marché des capitaux à plusieurs niveaux, à promouvoir et à améliorer l’ensemble du système de chaîne du marché des capitaux au service du développement innovant des petites et moyennes entreprises, s’efforcera de créer une plate-forme de développement professionnel du marché des capitaux conforme aux conditions nationales de la Chine et servant efficacement les petites et moyennes entreprises spécialisées et nouvelles, et s’efforcera de construire un marché des capitaux standardisé, transparent, ouvert, dynamique et résilient, afin de mieux servir le développement de haute qualité de l’économie réelle».