Le yuan est tombé ce mardi 15 novembre au plus bas depuis 2008 face à un dollar revigoré, suite à l’élection de Donald Trump et l’énonciation de ses objectifs politiques.

La banque centrale du pays a fixé aujourd’hui à 6,8495 yuans pour 1 dollar, en baisse de 0,30% par rapport à lundi. Le taux-pivot autour duquel le yuan est autorisé à fluctuer face au dollar se situe dans une fourchette de 2%. Il s’agit de l’un des niveaux les plus bas depuis septembre 2008, le mois dernier, ce pivot s’établissait encore à 6,7 yuans.

Les autorités tentent d’encadrer et de soutenir la monnaie, mais les pressions du marché sont plus fortes. En effet, depuis la victoire du républicain Donald Trump, le 9 novembre, le yuan a plongé, bien que « pour l’instant, c’est surtout du côté du dollar que ça se passe« , a expliqué Michael Every, analyste de Rabobank, à l’Agence France Presse.

En effet, le président élu a fait part de ses ambitions en termes d’investissements publics et de réductions d’impôts, comme gage de croissance. De plus, le billet vert reste boosté par le relèvement probable en décembre des taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine (Fed).

Pour Michael Every, « le yuan aura largement de quoi descendre encore plus bas si le président Trump s’engage dans des plans de relance massifs et des mesures protectionnistes« , estimant une glissade à 7 yuans pour 1 dollar.