Aijing Zhuang, un ancien complexe résidentiel chinois de la province du Fujian est primé pour la conservation d’un bâtiment, constitué de 361 pièces s’étendant sur une surface de 5 200 mètres carrés.

Le bâtiment est situé dans le village de Yangwei, comté de Yongtai. Il a été construit en 1835 sous le règne de l’empereur Daoguang (1820-1850) durant la dynastie Qing, par l’homme d’affaires local Bao Meizuo pour montrer son amour à son épouse.

« La conservation du complexe résidentiel Aijing Zhuang témoigne d’une approche sensible du maintien d’une colonie rurale en tant que lieu de vie en harmonie avec son environnement naturel », a écrit l’UNESCO dans un communiqué (en anglais).

«Avec un sens de la retenue louable, le projet a préservé le caractère authentique des logements vernaculaires, des structures de défense et des voies navigables qui sont emblématiques de ce site et constituent un modèle pour d’autres villages historiques à travers la Chine», a-t-il conclu.

Raison pour laquelle, le complexe Aijing Zhuang a reçu l’ordre du mérite dans les prix du Patrimoine Asie-Pacifique 2018 de l’UNESCO pour la conservation du Patrimoine culturel.