dimanche, juin 16

2 milliards de mètres cubes produit par le champ gazier chinois Deep Sea n°1

Selon la société China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), à la date du 25 juin, Deep Sea (Shenhai) n°1, le gisement de gaz en eau ultra-profonde développé indépendamment par la Chine, avait produit plus de 2 milliards de mètres cubes de gaz naturel depuis sa mise en service il y a un an.

Situé à 150 kilomètres de Sanya, dans la province de Hainan (sud de la Chine), le gisement a été mis en service le 25 juin 2021. Il s’agit du gisement de gaz marin le plus profond de Chine et le plus difficile à exploiter avec une profondeur d’eau opérationnelle maximale de 1 500 mètres.

Lire aussi : Mise en production du plus grand champ gazier en eaux profondes de Chine

Le site abrite des réserves géologiques prouvées de gaz naturel dépassant 100 milliards de mètres cubes. Dans un communiqué de presse, CNOOC a indiqué que la production de gaz en année pleine du champ devrait atteindre 3 milliards de mètres cubes en 2022.

Source importante d’énergie propre pour le port franc de Hainan et la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao, « le gisement Deep Sea n°1 revêt une grande importance stratégique pour garantir la sécurité énergétique nationale », selon le communiqué.

Dans le cadre du développement de ses activités, CNOOC a annoncé la mise en place d’une équipe pour le projet Deep Sea n° 2 en utilisant des techniciens précédemment basés dans le champ gazier Deep Sea n°1 comme colonne vertébrale afin d’accélérer la construction du nouveau projet.

Ce projet devrait être le premier de gaz en eau profonde de Chine dans un environnement à haute température et à haute pression. Il sera entièrement intégré au système d’approvisionnement en gaz existant, élargissant l’échelle de la production de gaz en eau profonde et augmentant le taux d’autosuffisance énergétique de la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *