Sélectionner une page

2019-nCoV,Police et Justice,TAIWAN

A Taïwan, trafic de de faux masques chirurgicaux

De notre stagiaire Mathilda Golaz – Selon le journal taïwanais «Dongsen News», l’apparition de l’épidémie de coronavirus à Taïwan a relancé la demande de masques de protection.

En réponse, l’entreprise Kangjiang Taïwan a publié une déclaration soulignant que les masques Kangjiang qui étaient actuellement vendus dans les magasins de beauté n’étaient pas faits pour un usage médical.

Cependant, il est apparus que certains commerçants changeaient l’emballage de ces masques pour pouvoir les revendre comme étant des masques chirurgicaux.

Face à l’épidémie, et bien que les autorités taïwanaises aient pris des mesures pour affronter la « pénurie de masques », les masques chirurgicaux sont toujours en nombre insuffisant.

A tel point que des masques chirurgicaux produits par le fabricant taïwanais Kangjiang sont même apparus sur le marché, au prix de 300 dollars taïwanais le paquet de dix masques pour enfant.

Face à cette situation, de nombreux consommateurs ont commencé à avoir des doutes.

En réponse à cela, l’entreprise Kangjiang Taiwan a déclaré que ces lots de masques avaient été envoyés en 2017 et qu’ils n’étaient pas destinés à un usage médical.

Les revendeurs ont remplacé les emballages originaux par des emballages de masques chirurgicaux pour pouvoir les revendre.

Ces masques font déjà l’objet d’un rapport au ministère de la Santé.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :