L’entreprise pharmaceutique Changchun Changsheng à Changchun, dans la province de Jilin était au centre d’un scandale de vaccins défectueux qui lui aura valu le versement d’une amende record, équivalente à plus d’un milliard d’euros.

Les services sanitaires avaient découvert en juillet un processus de fabrication illégal de vaccins contre la rage dans ce laboratoire, dont l’affaire avait provoqué un tollé dans l’opinion publique.

Nouveau scandale sur des vaccins

L’entreprise avait falsifié des registres de production et modifié des paramètres de fabrication. Suite aux enquêtes de police et des autorités sanitaire, quinze personnes avaient été arrêtées.

« Le montant total de l’argent saisi et des amendes infligées atteindra les 9,1 milliards de yuans (1,1 milliard d’euros, 1,3 milliard de dollars) », a indiqué dans un communiqué commun l’Administration étatique des médicaments et le Bureau de contrôle des produits alimentaires et pharmaceutique de la province du Jilin.

Ce montant comprend notamment la confiscation de 1,89 milliard de yuans de revenus générés par la vente des vaccins incriminés. Dans le communiqué, le laboratoire est notamment accusé d’avoir modifié des centrifugeuses, d’avoir mal mélangé des solutions-mères lors de la production, ou encore d’avoir « détruit des disques durs et des preuves afin de dissimuler ses actes illégaux ».

Ainsi, la PDG de l’entreprise, Gao Junfang, et plusieurs autres dirigeants directement impliqués dans l’affaire ne pourront plus travailler dans l’industrie pharmaceutique.